L’effroyable récit du procès du Pédophile Thierry Darantière sévissant notamment en Tunisie

dont-turn-a-blind-eye-grid

Le journaliste William Molinié couvre le procès de Thierry Darantière, jugé pour le viol de prés de 70 enfants a travers différents pays dans le monde.

En Tunisie, Michel Onfray enterre ses critiques de l’Islam

 

TO GO WITH AFP STORY BY CHLOE COUPEAU
Fr

L’auteur du Traité de l’Athéologie abordait la question de l’islam avec beaucoup de précautions linguistiques, ne voulant visiblement pas heurter le public tunisien.

Celui qui disait que l’islam n’est pas une religion de paix, de tolérance et d’amour, a opté en Tunisie pour le politiquement correct, s’abritant derrière les contradictions de l’islam et se focalisant sur les versets qui prônent la tolérance. Le mot islam n’est jamais suivi d’une critique. 

Il préfère plutôt parler des religions prosélytes, de celles appelant au meurtre sans s’y atteler davantage.

L’origine du terrorisme

Michel Onfray se livre à une critique acerbe contre l’ingérence occidentale dans les pays arobo-musulmans, origine de la terreur terroriste qui frappe l’Europe, selon lui.

Le philosophe ne mâche pas ses mots contre les dirigeants occidentaux qui « ont renversé des dictateurs laïcs », semant ainsi le chaos dans ces pays.

Quant à la supposée laïcité du régime syrien, agitée en épouvantail par Bachar Al Assad lui-même, elle s’apparente plus à de la propagande qu’à un souci réel de préserver les minorités notamment chrétiennes: « La manipulation de la laïcité par le régime se manifeste à deux niveaux: au niveau interne, liée à la nature communautaire du pouvoir, et au niveau externe, liée à l’image du régime devant la communauté internationale et notamment les pays occidentaux.

L’inanité du discours expliquant le terrorisme

Michel Onfray pointe du doigt également « une République rendue indésirable pour des enfants », en parlant de la situation des Français de culture musulmane en France. Les discriminations dont souffrent certains musulmans en France expliquent, selon lui, que certains d’entre eux adossent la cause djihadiste. 

Le Hufpost

 

Jean-Pierre escroque 2 migrants ensuite les dénonce a la police comme terroristes

La-France-et-l-Allemagne-vont-accueillir-21.000-refugies

Il avait dénoncé deux sans-papiers tunisiens comme étant des terroristes. Il voulait en fait simplement se débarrasser d’eux, après leur avoir soutiré plusieurs milliers d’euros. Il a été condamné à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nice.

Il s’était présenté comme un ancien policier municipal et avait dénoncé deux sans-papiers tunisiens comme étant des terroristes. Mobilisant plusieurs officiers de la police judiciaire, l’enquête a simplement prouvé le peu de scrupules de l’homme.

Après avoir soutiré plusieurs milliers d’euros aux deux sans-papiers en échange de la régularisation de leur situation, Jean-Pierre R., 42 ans et ancien agent de surveillance de la voie publique de la ville de Nice, les avait dénoncé au commissariat.

Il a été jusqu’à inventer des menaces de mort proférées contre sa fille et lui-même, ponctuées d’un « Allahou Akbar« . Le prévenu a finalement craqué en garde à vue, avant d’être condamné à douze mois de prison, dont six ferme, par le tribunal correctionnel de Nice.

Nice Matin