TPMP: l’agression sexuelle de Jean-Michel Maire choque la presse internationale

Le comportement déplacé du chroniqueur Jean-Michel Maire a choqué de nombreux internautes. L’histoire a fait couler beaucoup d’encre en Belgique, en France mais aussi dans le monde. Très rapidement, l’information a également été relayée en Angleterre et aux États-Unis.

985653491_b979993891z-1_20161017210537_000_gvh7qm7qi-2-0

Petit rappel des faits pour ceux qui n’ont pas suivi l’affaire. Vendredi dernier, sur le plateau de « Touche pas à mon poste », Soraya, une jeune femme qui participait à un sketch sur Kim Kardashian a été agressée par un des chroniqueurs, Jean-Michel Maire. Après le sketch, il a demandé à la jeune femme qui jouait le rôle de la célèbre star américaine de pouvoir l’embrasser. Celle-ci a refusé plusieurs fois, mais le chroniqueur a finalement embrassé sa poitrine. L’affaire a choqué de nombreux spectateurs et le CSA a reçu des centaines de plaintes en quelques heures.

« C’est vraiment arrivé ? »

La presse internationale s’est rapidement emparée de l’affaire. Le média américain Buzzfeed, un des premiers sites étrangers à avoir parlé de l’agression, explique le choc des internautes. «  Les téléspectateurs ont été horrifiés. Beaucoup ne veulent pas croire que Cyril Hanouna a autorisé une telle agression sexuelle en direct à la télévision  », pouvait-on lire sur un de leurs articles.

De nombreux médias, comme The Sun, soulignent aussi la gêne provoquée par la scène. «  Soraya était très gênée lorsque le chroniqueur lui a demandé un ‘bisou de remerciement’. Elle a répété plusieurs fois qu’elle ne voulait pas être embrassée, en vain  », écrit un des journalistes de The Sun.

1753520705_B979993891Z.1_20161017210537_000_GVH7QMVS1.2-0.jpg

 

Le Soir