Booba : « Moi j’aime la France, c’est la France qui ne m’aime pas »

Dans le magazine de TF1 « 7 à 8 », Booba a fendu l’arme pour se confier comme jamais. Racisme, misogynie, annulation du concert de Black M à Verdun, le rappeur n’a éludé aucune question.

Le Duc de Boulogne s’est aussi confié sur la polémique concernant le concert de Black M qui aurait dû avoir lieu à Verdun dans le cadre des commémorations des batailles de la Première Guerre mondiale. « Aucun noir célèbre, ni Omar Sy ni Yannick Noah, personne n’a réagi. Ce que je trouve affligeant et incroyable c’est qu’une personne de couleur qui chante pour la commémoration de Verdun, on trouve ça insultant (…) alors qu’on se souvient des tirailleurs sénégalais qui se sont battus pour la France » a indiqué le rappeur.

L’interprète de « Walabok » a également donné son ressenti sur le racisme qui l’a touché depuis son enfance : « Moi j’aime la France, c’est la France qui ne m’aime pas. Je suis né en France, comme tout enfant j’étais innocent. Le racisme, les portes fermées, ça m’est tombé dessus en grandissant. Ce n’est pas moi qui l’ai cherché« .