La maire qui attaque Assa Traoré en justice, partage un post qui appelle les « citoyens de souche à s’armer »

Très critiquée pour son silence après la mort d’Adama Traoré, décédé lors de son interpellation en juillet dernier, la maire de Beaumont-sur-Oise a décidé d’attaquer la famille en justice.

Capture d’écran 2016-11-17 à 16.27.30.png

L’édile UDI de la ville, Nathalie Groux, souhaite déposer une plainte pour diffamation contre Assa Traoré après des propos tenus dans l’émission de Canal+ Le Gros Journal diffusée le 28 septembre.

«Elle se met du côté des gendarmes»

Dans ce programme animé par Mouloud Achour, Assa Traoré regrette l’absence de soutien de la part des autorités et notamment du gouvernement et accuse la maire de la ville d’avoir pris le parti des gendarmes:

«Nous sommes des habitants de Beaumont depuis presque 30 ans, mais nous avons été traités comme des inconnus (…) Nous n’avons toujours pas eu de condoléances, nous avons des bâtons dans les roues depuis le début, dès qu’on veut mettre quelque chose en place. Donc la maire a choisi son camp et de quel côté elle se met, du côté des gendarmes. Ce qui veut dire du côté de la violence policière.»

Aucune condoléances de la part de la maire

Depuis le décès d’Adama Traoré, l’édile a été critiquée par une partie de ses administrés qui lui reprochent de ne pas s’être exprimée sur la mort de cet habitant, ni d’avoir participé aux différentes marches de soutien. Après un appel au calme lancé suite à plusieurs échauffourées dans la ville, elle avait systématiquement refusé de répondre à la presse. Son compte Facebook, contenant des publications controversées repérées par la militante Sihame Assbague, a par ailleurs été désactivé ce jeudi.

Buzzfeed