15 à 30% de juifs partis en Israël reviennent en France

Le Monde revient aujourd’hui sur ces Français juifs partis s’installer en Israël qui ont finalement décidé de rentrer. On ne sait pas officiellement combien ils sont chaque année, mais selon les différentes estimations, 15 à 30% des Français ayant fait leur alya (émigration vers Israël) feraient leur yerida (le retour).

Commemoration of the victims of the Pogrom Night

«La question du retour soulève un double tabou : pour la communauté juive, qui voit cela comme un échec, et pour Israël lui-même, puisque c’est la preuve qu’il ne parvient pas à bien intégrer ses nouveaux arrivants», explique l’historienne Frédérique Schillo, spécialiste d’Israël et des relations internationales.

Barrière de la langue, difficultés à trouver un emploi, aides sociales moins généreuses, rejet de la politique locale… Les raisons du retour en France sont variées.

Libe