Si elle est élue, Marine Le Pen dissoudra l’Assemblée nationale si elle n’a pas de majorité en juin

marine-le-pen-enerve

D’après le Canard Enchaîné, en kiosque ce mercredi 3 mai, Gilles Lebreton, eurodéputé FN et membre du conseil stratégique de Marine Le Pen, explique comment la frontiste fera pour éviter la cohabitation :

Si la nouvelle Assemblée nous est hostile, nous changerons la loi électorale par un référendum organisé dès l’été prochain, puis la Présidente dissoudra l’Assemblée…

Si cohabitation il y a, celle-ci sera donc réduite au minimum, le temps pour Marine Le Pen d’organiser un référendum permettant de modifier la loi électorale et d’instaurer la proportionnelle.

Cette « proportionnelle intégrale » fait partie des « 144 engagements présidentiels » de Marine Le Pen. Elle sera instaurée à toutes les élections avec « une prime majoritaire de 30 % des sièges pour la liste arrivée en tête et un seuil de 5%  des suffrages pour obtenir des élus », est-il indiqué dans le programme du FN.

Le Lab

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s