Jessy Travaglini a étranglé mortellement l’épouse de son amant

Capture d’écran 2016-02-01 à 18.41.13.png

Une femme est jugée à partir de lundi par la cour d’assises du Vaucluse à Avignon pour avoir étranglé l’épouse de son amant à Aubignan (Vaucluse) en octobre 2013.

J’ai pas voulu la tuer, je ne lui ai jamais voulu de mal », a dit d’une petite voix Jessy Travaglini, âgée de 30 ans, à l’ouverture de son procès pour assassinat qui doit durer trois jours.

Sur ses indications, le corps d’Eloïse Bagnolini, mère de famille de 30 ans, avait été retrouvé, poignets liés, dans le coffre de sa voiture stationnée à quelques centaines de mètres de son domicile, situé dans un quartier résidentiel d’Aubignan.

Sa disparition avait été signalée la veille, le 11 octobre 2013, par son mari, Alain Castel, inquiet : son épouse l’avait averti par texto ne pas pouvoir récupérer leur enfant à la sortie de l’école et il avait découvert leur maison en désordre avec des traces suspectes.

Le verdict est attendu mercredi. Jessy Travaglini encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Midi Libre

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s