Angoulême: des militants d’extrême droite ont distribué de la soupe au cochon aux SDF le soir de Noël

angouleme-une-soupe-aux-relents-d-extreme-droite-pour-noel.jpg

Des militants d’extrême droite ont distribué de la soupe au cochon aux SDF le soir de Noël, dans les rues d’Angoulême. Leur mot d’ordre: «Aider les nôtres avant les autres». 

«Les nôtres avant les autres.» C’est devenu le slogan du Front national depuis quelques mois. Quelques mots pour diviser jusque dans la misère, censés illustrer la prétendue différence de traitement entre les «bons» SDF de nationalité française et les autres, les étrangers, les réfugiés.

«Les nôtres avant les autres»: ce slogan est repris par des militants d’extrême droite qui s’affichent sur Facebook via la page «Patriote et juste fier d’être FN» et racontent leur maraude dans les rues d’Angoulême, le 25 décembre dernier, «à midi et à 19h pour une distribution de soupe au cochon».

Franck Bernard, militant FN, à l’origine de cette initiative du 25 décembre, réalisée avec quatre autres personnes, explique: «On l’a fait dans le but d’aider les gens dans les rues. Pas pour faire de la politique.» Avant de lâcher: «Vous trouvez normal qu’on aide des envahisseurs clandestins étrangers et laisse des SDF français dans la rue?» Pas de politique, vraiment, de la part de celui qui était aussi à l’origine de la mini-manifestation anti-migrants qui avait rassemblé quelques membres du FN charentais, à St-Yrieix, le 6 octobre dernier?

Aurélie de Azevedo, conseillère régionale charentaise FN, a indiqué soutenir l’initiative de Franck Bernard sur Facebook. Elle affirme n’avoir «pas vu qu’il s’agissait de soupe au cochon», avant de reconnaître le caractère discriminatoire de ce repas. Mais, ajoute-t-elle, «c’est le geste – aider les gens dans le besoin – que je retiens d’abord. Ce sont des gens bien qui ont fait cela.» 

L’association Oméga prend en charge toute l’année les SDF. Son directeur, Cédric Jégou, l’assène: «A Angoulême, on aide tous les SDF. Les étrangers aussi bien que les Français. On a même accompagné les plus seuls jusque sur leur lit d’hôpital, en soins palliatifs.» Quant à la soupe au cochon, il estime qu’il «existe sans doute d’autres moyens de montrer son attachement patriotique. Mais ce genre d’initiative donne une photographie de la France, un pays très clivé.»

Charente Libre

 

Une réflexion sur “Angoulême: des militants d’extrême droite ont distribué de la soupe au cochon aux SDF le soir de Noël

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s