Pour faire un cadeau à sa mère, pour Noël, Emile attaque un couple de personnes âgées

1rgwpgb

L’agresseur d’un couple de personnes âgées, blessé au cours d’un violent vol à l’arraché le 26 novembre à Vierzon, rue Joffre, est âgé de dix-huit ans. Pour faire un cadeau à sa mère, pour Noël, il attaque un homme de 70 ans et une femme de 68 ans. Il part cinq mois en prison.

Il s’excuse, une fois, deux fois, plein de fois. Baisse la tête. Dit baigner dans la honte. Il dégaine du pathos comme s’il en neigait, c’est de saison. A 18 ans, Emile Vezin grave sur son casier judiciaire, encore vierge, une violente agression de personnes âgées, à Vierzon, rue Joffre, le samedi 26 novembre.

Le vol à l’arraché est robuste et viril. Il suscite, à Vierzon, une vague d’émotions. Reconnu par des témoins, fixé sur une caméra de vidéoprotection, le suspect se planque à Vierzon, pas pressé d’affronter la justice, malgré le remords qui semble le ronger, veut-il montrer au tribunal. Jusqu’à ce que la police le déloge et qu’il arrive, à l’audience de ce mercredi, dans le cadre d’une comparution immédiate.

Dans le box des détenus, hier, il joue la partoche de l’émotion, version conte de Noël à deux sous. Il ose l’excuse qui doit briser les coeurs du tribunal et le peindre en angelot : il voulait faire un beau cadeau à sa mère qui est malade. Quand il voit le couple âgé marcher rue Joffre avec, sur l’épaule de monsieur, 70 ans, une sacoche en bandoulière, Emile ne voit qu’une tirelire sur jambes. Sur son vélo, il tente de saisir la sacoche, à l’arraché, mais il ne tient que la sangle. Il ne renonce pas.

Pas bégueule, il exécute un demi-tour sur son deux roues et repart à la charge. Il fonce et percute le couple avec son engin. Il la veut tellement, cette sacoche, qu’il écrase son genou sur le thorax de l’homme tombé à terre pour la lui soustraire. D’un geste, il se débarrasse de la dame, 68 ans, qui s’attaque à l’agresseur. Elle tombe à son tour et se blesse à la cheville. Le jeune garçon s’enfuit par la rue de la Monnaie…

 

Le tribunal condamne le jeune garçon à dix mois de prison dont cinq avec sursis assorti d’un mandat de dépôt et d’une interdiction d’entrer en contact avec ses victimles qu’il devra indemniser. Avant de quitter le box, il envoie des baisers à sa mère en lui disant « Je t’aime ». La honte était consumée.

Le Berry

Une réflexion sur “Pour faire un cadeau à sa mère, pour Noël, Emile attaque un couple de personnes âgées

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s