Loïc Gekiere, l’homme qui a tué un gendarme en Ariège déjà condamné 24 fois notamment pour viol

Après la mort d’un gendarme, samedi soir, à Ussat (Ariège), percuté par la voiture d’un chauffard, ce dernier a été mis en examen, hier soir à Toulouse pour «homicide volontaire» aggravé. Le parquet a requis son placement sous mandat de dépôt.

quelques-minutes-apres-le-drame-interpelle-par-les_2197643_667x333

Début 2016, Loïc Gekiere qui fait l’objet d’une interdiction de séjour en Ariège, depuis 2014, est arrêté par les gendarmes. Sa réponse ? : «La prochaine fois ce sera vous ou moi…» Samedi soir, 26 novembre, à Ussat, toujours en Ariège, cet homme soupçonné d’avoir volontairement foncé sur le major Christian Rusig, 55 ans, patron de la brigade de Tarascon-sur-Ariège, assène cette phrase glaçante quelques minutes après son interpellation : «Je vous avais prévenus».

Présenté au palais de justice hier, devant le pôle criminel, Loïc Gekiere, déjà 24 fois condamné pour violences et cambriolages, a été mis en examen pour «homicide volontaire» avec une double circonstance aggravante : les faits ont été commis sur un gendarme alors que le mis en cause était interdit de séjour en Ariège depuis septembre 2014 et roulait sans permis après avoir fui les militaires. Sa compagne, Sandy, 21 ans, passagère de la voiture, est poursuivie pour «complicité de conduite sans permis et sans assurance».

Il a déjà passé 12 ans en prison depuis l’âge de 18 ans. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Un parcours marqué par les séjours en prison

En tout début d’année, Loïc Gekiere, 31 ans, avait marqué les esprits, lors d’une comparution devant le tribunal correctionnel, à Foix. «L’extraction s’était mal passée», se souvient un policier. Au point que le jeune homme avait dû être écarté de la salle d’audience où il comparaissait, déjà, pour ne pas avoir respecté une interdiction de séjour en Ariège. Plusieurs fois condamné, Loïc Gekiere avait déjà fait plusieurs séjours en prison.

Mineur, il avait été condamné pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans et placé en détention. Vol, violences en réunion : son casier judiciaire porte de nombreuses mentions. Une vingtaine au total. Sa dernière condamnation remonte au début de ce mois de novembre, six mois de prison avec sursis. Une peine assortie d’une nouvelle interdiction de séjour en Ariège.

France 3

Une réflexion sur “Loïc Gekiere, l’homme qui a tué un gendarme en Ariège déjà condamné 24 fois notamment pour viol

  1. il devrait s’en prendre a 1 membre haut placé de la justice ou de la famille d’1 politique là la justice serait peut être plus sévère,que vaut la vie d’1 gendarme pour ces trous du cul de la justice

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s