56% des Français estiment que les politiques parlent trop de l’islam

manuel-valls-nicolas-sarkozy-et-marine-le-pen

Selon un sondage de l’Institut français d’opinion publique (Ifop) commandé par le collectif « Vivre Ensemble », lancé par l’entrepreneur franco-algérien Mohamed Skander, les questions relatives à l’Islam occupent trop de place dans le débat public en France. TSA diffuse les principaux enseignements de cette enquête.

Des polémiques stériles

Une majorité de Français estiment que les politiques de leur pays parlent « trop » des questions relatives à l’Islam en France (56%). Un chiffre qui révèle une saturation causée par les nombreuses polémiques.

À titre d’exemple, 70% des Français estiment que les politiques ont trop parlé de la polémique des « Gaulois » ; 69% ont le même avis au sujet de la question du « burkini ». Idem pour la polémique de la Marianne, soulevée par le Premier ministre français, Manuel Valls, avec 51% des Français estimant que les politiques ont trop parlé de ce sujet.

Les hommes politiques français en font « trop » sur l’Islam

Parmi les personnalités politiques ayant trop exploité ces questions, l’on retrouve Nicolas Sarkozy, avec 65% des Français affirmant qu’il a trop parlé d’Islam. On retrouve cette tendance (52%) au sein-même des sympathisants de son parti, « Les Républicains ». Marine Le Pen, présidente parti d’extrême-droite du Front national, obtient un score sensiblement similaire : 66%.

Par ailleurs, preuve que l’Islam ne figure pas parmi les priorités des Français, selon les initiateurs du sondage, seuls 9% des électeurs déclarent que les questions relatives à l’Islam constitueront un des deux facteurs déterminant leur vote à la prochaine élection présidentielle de 2017.

Stigmatisation des musulmans

Par ailleurs, l’un des enseignements majeurs de cette étude est lié à la perception des citoyens Français de confession musulmane par le reste de la population. Ainsi, les polémiques récentes autour de cette religion pourraient créer un sentiment de stigmatisation chez les ressortissants musulmans en France, estiment une grande majorité des sondés (81%).

Enfin, l’Ifop révèle que 80% de ceux qui côtoient des musulmans, pensent que l’on parle trop d’Islam. À l’inverse, ceux qui n’ont pas de contact avec des personnes de confession musulmane estiment le contraire.

L’intégralité du sondage, réalisé auprès d’un échantillon de 2.000 personnes, représentatif de la population française, est a consulté ici.

TSA

8 réflexions sur “56% des Français estiment que les politiques parlent trop de l’islam

  1. Si des politiques au Maghreb vilipendaient le christianisme autant que ce que les politiques français vilipendent l’islam on dirait d’eux qu’ils sont radicalisés, haineux, archaïques….

    J'aime

    • Au Maghreb les non musulmans n’on pas 1% des droits que les musulmans on ici. Merci pour ce parallèle extrêmement logique.

      Sinon les sondages ce rejoignent et ce contredisent. Un jours les Français sont à 80℅ pour l’acceuil des réfugiés le lendemain ils sont 36…
      Les universitére sont bien trop déconnecté du peuple.

      J'aime

      • Les hommes politiques qui vilipendent des minorités qui ne font qu’utiliser leurs droits, on peut prendre par exemple le port du foulard, incriminent à tort.
        Les hommes politiques font les lois.
        Si cette liberté leur est insupportable ils n’ont qu’à faire une loi qui l’interdise au lieu de faire croire que le gens ne seraient pas respectueux des lois.

        J'aime

  2. ils feraient mieux de résorber le déficit de notre pays,surtout que ce sont eux qui le crée qu’a fait sarkozy des 650 milliards qu’il a volé aux français,et,cela ce ne sont pas les muslims qui les ont volés,1 chose qui est certaine c’est que tout ces olibrius bouffent casher

    J'aime

    • Quand on ne peut rien sur l’économie ou le chomage, il faut quand meme avoir l’air de pouvoir faire quelque chose.
      La religion est l’opium du peuple. Les politiques l’utilisent pour se donner l’illusion du pouvoir. Pour les gens c’est une bouffée d’air qui leur fait oublier leur situation peu enviable et mais aussi et surtout les revendications sociales. La religion est utile aux politiques parce qu’elle dessert les peuples.

      J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s