Le nouveau président du CRIF est un ancien militant d’extrême droite sioniste (BETAR)

Francis Kalifat a été nommé ce dimanche 29 mai à la tête du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Un homme qui vient de la droite sioniste.

000_bb6tg_0

 

Francis Kalifat provient de la mouvance juive radicale. Il a longtemps fait partie du Betar, le mouvement de jeunesse de l’extrême droite sioniste. Cette organisation qui prône l’autodéfense n’hésite pas à utiliser la violence dans ses actions.

 

Né à Oran, Francis Kalifat remplace à 63 ans Roger Cuckierman qui a dirigé le Crif pendant neuf ans. C’est la première fois depuis un demi-siècle qu’un séfarade, un juif originaire d’Afrique du Nord, accède à ce poste majoritairement occupé par des ashkénazes.

Dans son discours, le nouveau président a rappelé la priorité du Conseil : lutter contre l’antisémitisme sous toutes ses formes. « Tolérance zéro face à l’antisémitisme », a-t-il martelé, visant particulièrement Internet et les réseaux sociaux.

Une autre de ses priorités est obtenir l’interdiction en France du mouvement BDS, Boycott désinvestissement et sanctions, qui appelle à exercer diverses pressions économiques et politiques sur Israël afin d’aboutir à la fin de l’occupation de la Palestine.

Politiquement, Francis Kalifat veut également garder l’indépendance du Crif qui regroupe 70 associations juives. Il refusera de dialoguer avec les partis d’extrême gauche ainsi qu’avec le Front national.

RFI

Une réflexion sur “Le nouveau président du CRIF est un ancien militant d’extrême droite sioniste (BETAR)

  1. Il se prend pour un ministre carrément.
    Quel pouvoir à cette institution, de quels moyens parle t-il.
    Qui est membre de cette institution. Des professions.
    Des médecins, des pharmaciens, des juristes, des cadres……..
    Comment pourraient -ils voter des lois.
    Ce n’est pas l’Etat qui boycotte.
    E;Badinter à proposé récemment de boycotter des magasins.
    Ce sont des citoyens qui lancent ça.
    Il n’est pas question de légalité puisque la légalité par définition ce sont les lois.
    Il n’est pas question d’interdire d’acheter dans cette affaire. Puisque les gens sont libres d’acheter.
    Ils sont libres de ne pas adhérer à cette idée.
    Ils font ce qu’ils veulent.
    Personne n’est forcé à quoique ce soit.
    Cette idée de boycot est de signaler la provenance des produits et de les communiquer. Il n’y a rien de délictueux là dedans.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s