Salle de prière musulmane saccagée a Ajaccio : 3 hommes mis en examen

Une-salle-de-priere-musulmane-prise-pour-cible

Trois hommes ont été mis en examen, mercredi 25 mai, pour le saccage d’une salle de prière musulmane à Ajaccio le 26 décembre, a annoncé le parquet.

Ils ont été interpellés mardi matin à Ajaccio et devront répondre de dégradation en réunion d’un édifice affecté à un culte. Deux autres hommes interpellés également mardi à Ajaccio, dans le cadre de cette enquête, ont été remis en liberté sans charge retenue contre eux.

Cette salle de prière, située à proximité des jardins de l’Empereur, avait été saccagée lors de débordements racistes et antimusulmans qui avaient eu lieu lors de manifestations à la suite de l’agression de pompiers attirés dans un guet-apens dans ce quartier populaire, le soir de Noël. Des exemplaires du Coran avaient été partiellement brûlés.

Onze personnes ont déjà été mises en examen dans l’enquête sur cette agression, dont deux mineurs. Cinq personnes ont été incarcérées. 

Le 30 avril, une autre salle de prière, située à l’entrée d’Ajaccio, dans le quartier de Mezzavia, a été ravagée par un incendie « probablement d’origine criminelle », selon le parquet. Une enquête a été ouverte pour dégradation par incendie et a été confiée à la police judiciaire et aux enquêteurs de la sécurité publique.

Le Monde

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s