Gary le voleur de Twingo part pour quatre mois en cellule

vol-voiture-Paris.jpg

L’imagination de Gary Lebay est sans limite. D’ailleurs, mardi, le tribunal correctionnel de Saint-Quentin, le décrivait comme « un schizophrène ayant un réel besoin de soins ».

Avec dix-sept mentions à son casier judiciaire, il est donc connu et reconnu de la justice, des policiers et gendarmes. Tant et si bien, qu’il traîne derrière lui une solide réputation de voleur de voitures. Mais pas n’importe laquelle, la Renault Twingo. À son palmarès chargé, il s’est même « offert » la Twingo de l’ancienne commissaire de police Fabienne Guerreiri, aujourd’hui magistrat.

L’action se déroule sur la route départementale de Bellicourt durant la nuit du 1er au 2 septembre 2015. Les gendarmes sont prévenus qu’une voiture se trouve au fossé. Ils se rendent sur place et trouvent au volant Gary Lebay.

Pour tenter d’atténuer son geste, Me Line Petula Mbella, l’avocate du prévenu, tentera bien de faire reconnaître au tribunal « sa maladie mentale ». Mais cette défense déplaît à Gary Lebay et il lui demande de se taire.

Il écope de six mois de prison dont deux avec sursis.

Aisne Nouvelle

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s