Alexandre Bodécot, candidat FN condamné pour avoir tenté d’étrangler sa femme

violences conjugales etrangler sa femme perigueux

Alexandre Bodécot, ancien représentant local du Front national à Périgueux et ex-candidat aux élections législatives, a été condamné ce mercredi matin à une peine de 3 mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve de deux ans, pour des faits de violences conjugales qui s’étaient déroulés le 17 août 2014.

Ce soir-là, Alexandre Bodécot avait évoqué, après quelques verres de vin bus en compagnie de sa femme, la possibilité d’aller fêter la Saint-Patrick en kilt, le lendemain. Un détail qui aurait déclenché la colère de son épouse. Elle l’aurait giflé. Il l’aurait alors saisie au cou en tentant de l’étrangler, selon ce qu’elle a déclaré aux enquêteurs.

Il devra en outre suivre des soins et respecter l’interdiction d’entrer en contact avec son ex-compagne, qu’il doit indemniser à hauteur de 1500 euros de dommages et intérêts.

Sud Ouest

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s