VIDEOS. Bagarres, violences, projectiles, la Coupe de Grèce de football annulée

Le match entre le PAOK Salonique et l’Olympiakos a tellement dégénéré que le vice-ministre des sports a décidé l’annulation de la compétition pour troubles « à l’ordre public et à la paix sociale ».

L‘année dernière, le championnat grec avait été suspendu en raison de violences entre supporters. Cette année encore, un fan de l’Atromitos a été poignardé après un match face à l’AEK tandis que le Panathinaikos a dû évoluer à huis clos et s’acquitter d’une lourde amende à cause d’incidents dans les tribunes.

La violence est tellement récurrente dans le football grec que, cette fois, c’est la Coupe de Grèce qui a été annulée après des violences lors de la demi-finale entre le PAOK Salonique et l’Olympiakos.

Alors que l’équipe du Pirée menait 2-1 à la 89e minute, l’arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires après l’envahissement du terrain par des supporters du PAOK, tandis que fusées éclairantes et fumigènes étaient jetées sur la pelouse.

 

Sud Ouest