Un instituteur sanctionné pour « prosélytisme » après avoir fait étudier des passages de la Bible à ses élèves

12606739.jpg

L’instituteur de Malicornay (Indre) suspendu depuis plusieurs mois pour avoir fait étudier la Bible à ses élèves de CM1-CM2 sera finalement muté d’office, rapporte France Bleu Berry. Une sanction prise vendredi 2 juin dans la matinée par la commission de discipline de l’inspection académique de l’Indre.

« Mon client est un agnostique »

Depuis le début, l’homme se défend de tout prosélytisme. « Mon client est un agnostique, marié civilement et dont les enfants ne sont pas baptisés », précise son avocat, Jean-Raphaël Mongis. « Tout ça relève de considérations idéologiques bien extérieures à l’intérêt général« . L’enseignant était, par ailleurs, défendu par de nombreux parents d’élèves, qui ont organisé une manifestation de soutien devant l’inspection académique à Châteauroux.

L’instituteur de Malicornay s’apprête à déposer un référé-suspension devant le tribunal administratif. En attendant, il est autorisé à enseigner de nouveau. Jusqu’à la fin de l’année, il devrait assurer des remplacements.

France Info

10 réflexions sur “Un instituteur sanctionné pour « prosélytisme » après avoir fait étudier des passages de la Bible à ses élèves

    • Les juifs ont leurs écoles. Le catholiques aussi.
      C’est moins vrai pour les musulmans qui n’en ont casi pas.
      Diaboliser la confession juive peut etre perçu comme étant possiblement anti sémite (l’Histoire) Il n’y a pas ce paramètre à avec la confession catholique.
      D’ailleurs quand on dit de la loi de 1905 qu’elle a été mal vécu par les catholiques pour tenter de faire des discriminations ou du racisme que peuvent subir juifs ou musulmans une supposée victimisation. Et ça c’est profondément dégueulasse comme procédé. Bref.
      Les religions c’est un peu le grand satan pour la république.
      Ou son contraire sacro-saintes. C’est si étrange que l’on ne sait meme pas comment appréhender pour psychanaliser ce rapport.
      Il y a quelque chose de presque anormal dans son approche.
      Re bref. On pourrait en faire des tomes.
      Les élèves qui touchent à ce thème sont exclus, diabolisés, il est normal (comprendre anormal) qu’il en soit de meme pour les profs.

      J'aime

  1. La religion c’est le tabou supreme en France.
    Les autres pays d’Europe incluent dans leurs programmes les religions.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Enseignement_du_fait_religieux
    Au cm2 j’avais un instituteur qui nous faisait chanter des chansons en classe. Il était très poésies aussi. Sports, excursions, on faisait pleins de choses avec cet instituteur. Il était super.
    Chaque instituteur fait son enseignement à sa sauce.
    Un instituteur est tenu de respecter un programme mais en dehors il me semble qu’il est libre d’aborder les thèmes qu’il souhaite et se mettre en faire de la philosophie, de la morale si ça lui chante, donc pourquoi pas la religion qui me semble etre un sujet comme un autre.
    Si les religions restent chez nous un sujet tabou c’est qu’on le veut bien.
    Après bien sur il ne faut qu’elles soient abordées à la sauce facho, prosélyte, sectaire…..etc.
    Perso je ne vois pas de mal à ce que ce monsieur ait pu évoquer en classe le christianisme. Je suis athée mais je pense que les religions ne sont pas un thème qui ne devrait concerner que les croyants. Les religions ne sont pas que la spiritualité, c’est aussi la culture, l’Histoire, l’Art……etc chez nous et ailleurs.

    J'aime

      • Pour une fois que vous vous relisez…
        Peut-être qu’un jour ce sera avant de poster !
        Peut-être même qu’un jour vous réfléchirez, même, avant d’écrire… Parce que d’ordinaire (et là encore) c’est du grand n’importe quoi.
        En France la religion n’est pas le « Grand Satan », c’est juste que l’église catholique s’est systématiquement rangée contre toute évolution ou révolution politique, sociale ou scientifique. Or l’importance du rationalisme y est très ancienne, normal que le pays soit le plus athée du monde. Mais la religion est tout sauf un tabou : la preuve est que l’on en parle tous les jours dans plusieurs médias, exactement le contraire d’un tabou. Quand on accepte que quelqu’un parle de sa religion il faut accepter aussi que quelqu’un puisse en dire le mal qu’il en pense : c’est plutôt là qu’il y a un tabou car légalement c’est un droit constitutionnel donc fondamental. Par exemple si je dis que l’Islam est une religion archaïque parce que les couples adultères doivent être lapidés on me traitera d’islamophobe dans le sens de « raciste sous-entendu illégal », alors que c’est précisément ce qu’ordonne le Coran au début de l’ouvrage et que cela n’a aucun rapport avec le racisme et l’illégalité !

        J'aime

      • On s’en fout de moi.
        Ce qui comptent c’est que vous puissiez vous meme avoir des choses intéressantes à dire.
        La lapidation est évoquée dans la bible mais il n’en est pas question dans le coran. Vous vous connaissez très mal ce dont vous parlez.
        Vous ne ferez croire à personne que taper sur les religions est un interdit majeur.
        C’est l’un de nos sports favoris. Après si vous confondez etre anti clérical avec etre raciste il faut refaire votre éducation. Islamophobie ou antisémitisme sont un racisme.
        Pour en revenir à l’Eglise vous dites qu’elle est contre la science, mais l’Eglise ne nie pas (plus lol) ce qui peut etre prouvé.
        L’Eglise c’est la morale, des principes, de rituels, des croyances, mais c’est idem s’agissant de la république.
        La république liberté égalité fraternité aucun de ces principes pas plus que ceux de l’Eglise ne sont atteignables puisque c’est un équilibre, sans ça on a aucun des trois.
        L’Eglise à des principes mais la république aussi. Sauf qu’elle en change, pas l’Eglise.
        Vous parlez de l’Eglise, pour ma part je n’ai pas parlé de l’Eglise mais des religions. Il n’y a d’ailleurs pas une Eglise mais il y en a plusieurs, les religions ne sont donc pas figées autrement il n’existerait pas des courants qui eux memes ont d’autres courants.

        J'aime

  2. Il est certain que le choix d’un tel texte pour faire travailler des écoliers est particulièrement médiocre du point de vue pédagogique, bien qu’il faudrait voir qu’elle partie du texte a été utilisée. Par exemple on peut mettre en relation certains passages avec des peintures célèbres dont c’est le sujet. Il faut donc voir le contexte, la finalité, ce qui en est resté…
    Pour la forme, c’ est un texte originellement écrit en araméen et grec, traduit en français dans un style difficile à lire et interpréter même pour un adulte, sans valeur littérairement en français…
    Pour le fond, c’est un sujet largement polémique qui n’a guère de base historique, l’archéologie montre que beaucoup de choses sont erronées.

    J'aime

    • Vous dites. Il faudrait voir qu’elle partie a été étudiée, on peut mettre certains passages en relation avec des peintures célèbres.
      Dans ce cas pourquoi ne pas prendre comme support les peintures elles memes non!

      J'aime

    • Je précise. Je n’ai rien contre les religions à la télé ou à la radio publique. Mais c’est juste que le service public tient une posture incohérente.

      J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s