Un nouveau soldat d’extrême droite de la brigade franco-allemande arrêté pour préparation d’attentats terroristes

870x489_bundeswehr.jpg

Un réseau terroriste d’extrême droite découvert au sein de l’armée Allemande

L’affaire devient de plus en plus embarrassante pour la ministre allemande de la Défense. Après l’interpellation de l’officier de la Bundeswehr (l’armée fédérale allemande) Franco Albrecht, un deuxième soldat suspecté de convictions d’extrême droite a été arrêté à Kehl, la ville allemande située en face de Strasbourg (Bas-Rhin), juste de l’autre côté du Rhin. Il est aussi soupçonné d’avoir participé à un projet d’attentat contre des personnalités politiques allemandes. Des éléments laissent deviner un réseau plus important.

Ce nouveau suspect identifié comme Maximilian T., un ressortissant allemand de 27 ans, est accusé d’avoir préparé un attentat grave» aux côtés de deux autres complices arrêtés fin avril : Mathias A., un étudiant allemand de 24 ans et Franco Albrecht, 28 ans. Ce dernier s’est muré dans le silence depuis son arrestation il y a deux semaines, rapporte le site du «Spiegel». Selon l’hebdomadaire, Franco Albrecht n’avait rien d’un loup solitaire. Il bénéficiait de soutiens dans la troupe.

Autre élément qui vient étayer la thèse d’un réseau : les deux soldats interpellés participaient à des discussions en ligne où s’échangeaient photos et autres documents. Selon les enquêteurs, chacun était prêt «à tuer pour la cause». Une cache avec plus de 1000 munitions, dérobées pour la plupart à la base franco-allemande, a été découverte.

Le Parisien


Un second soldat soupçonné d’avoir participé à un projet d’attentat en Allemagne contre des personnalités politiques a été arrêté, a annoncé mardi 9 mai le parquet antiterroriste allemand. Maximilian T., 27 ans, est accusé aux côtés de deux autres suspects allemands arrêtés à la fin d’avril : Mathias A., un étudiant de 24 ans, et un officier de la Bundeswehr de 28 ans, Franco Albrecht.

Le Monde


L’information a été donnée par le parquet antiterroriste allemand : un soldat de la Bundeswehr, l’armée allemande, été arrêté mardi à Kehl près de Strasbourg. Comme le militaire arrêté fin avril, il venait de la brigade franco-allemande d’Illkirch, avec qui il aurait préparé des attaques xénophobes.

Il a été arrêté ce mardi à Kehl: un deuxième soldat allemand stationné à la brigade franco-allemande d’Illkirch est soupçonné d’avoir aidé un autre militaire à préparer des attentats. Il s’agit d’un homme de 27 ans. Il aurait couvert à plusieurs reprises l’absence d’un autre soldat mis en cause dans cette affaire selon le Badische Zeitung.

La question de l’existence d’une cellule terroriste dans la Bundeswehr relancée Outre-Rhin

Deux hommes avaient déjà été interpellés fin avril dans ce dossier, un autre militaire de la base franco allemande d’Illkirch, et un étudiant. Selon le parquet anti-terroriste allemand, des personnalités allemandes engagées en faveur de l’accueil des réfugiés étaient visées. L’objectif était d’attribuer les attaques à des réfugiés. L’un des soldats de la brigade franco-allemande d’illkirch avait en effet réussi à se faire passer pour un demandeur d’asile.

L’affaire fait beaucoup de bruit Outre-Rhin. La ministre de la défense, qui est venue à la base franco allemande d’Illkirch début mai a ordonné des fouilles dans toutes les casernes. Dans son édition de mardi, le Badische Zeitung pose la question de l’existence d’une cellule terroriste d’extrême droite dans l’armée allemande.

France Bleu

4 réflexions sur “Un nouveau soldat d’extrême droite de la brigade franco-allemande arrêté pour préparation d’attentats terroristes

  1. J’ai remarqué que nombre de français amalgament les arabes d’autres pays à des arabes français. Peut etre en Allemagne cela arrive t-il aussi.
    J’ai souvent lu des personnes dire à un français vous les arabes.

    J'aime

  2. Les extreme droites veulent faire valider l’idée selon laquelle les musulmans sont une menace.
    Et inversement.
    Les djihadistes veulent faire valider l’idée selon laquelle ce n’est à eux que l’on en veut mais aux musulmans.

    J'aime

  3. Après quel est le besoin d’en rajouter, coté attentats ou islamophobie il n’y a qu’à se baisser. C’est peut etre un problème psychologique comme les pompiers pyromanes ou les criminels qui font semblant de rechercher avec les secours le corps qu’ils ont caché.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s