Jugés pour avoir volé 450.000€, Jesson, Mathias et Johnny s’enfuient en plein procès

6113364-cambriolage-les-bons-reflexes-avant-de-partir-en-vacances.jpg

Quatre hommes ont été condamnés à de la prison ferme, mercredi 4 janvier 2017, pour des vols commis en Normandie et en région parisienne et dont le préjudice est estimé à 450 000€. Problème: trois des quatre prévenus ont fui en plein procès.

À l’audience du mercredi 4 janvier 2017 du tribunal de Coutances (Manche), comparaissent quatre hommes issus de la communauté des gens du voyage pour vols aggravés en bande organisée. Les faits se sont déroulés du 30 octobre 2014 jusqu’au 19 mai 2015. Des expéditions ont lieu dans la Manche, le Calvados, en Seine-Maritime, dans l’Eure, les Yvelines et l’Ain.

15 raids, 450 000€ de préjudice

15 raids ont été lancés, 34 véhicules volés et une liste impressionnante d’objets dérobés. Le total du préjudice est estimé à 450 000 €. Le mode opératoire est toujours le même, un commando part à plusieurs véhicules, voiture ouvreuse en tête. L’objectif atteint, ils volent un véhicule utilitaire, le chargent de tout ce qu’ils peuvent piller. Puis la bande se replie sur sa base dans les Yvelines.

Quatre prévenus à la barre

C’est à partir des vols commis à Montebourg (Manche) du jeudi 12 et vendredi 13 janvier 2015 que les enquêteurs établissent un lien avec les vols précédents. Les bornages téléphoniques et la vidéosurveillance permettront d’établir la participation de chacun sur les expéditions, l’écoute des conversations téléphonique permettra d’identifier toutes les ramifications du réseau.

Johnny Schultz, 48 ans, choisit de garder le silence. Jesson Schultz, son neveu, 31 ans, accepte de répondre aux questions. Il reconnaît les faits mais refuse de parler de la participation de ses complices. Mathias Lassée, 27 ans, esquive les questions sur les faits et martèle les déclarations sur son désir de réinsertion. Sony Brocquet, 26 ans, est le conducteur de la voiture ouvreuse. Il accepte de répondre aux questions mais la présidente ne parvient qu’à lui arracher des »comment? » et quelques borborygmes.

Dans son réquisitoire, le procureur présente Jesson Schultz comme le cerveau de la bande. Pour tous, il requiert de la prison ferme avec incarcération immédiate.

Trois prévenus fuient en plein procès

Apeurés de retourner en prison le soir même, Jesson Schultz, Mathias Lassée et Sony Broquet décident de prendre la poudre d’escampette pendant une suspension de séanceC’est reculer pour mieux sauter« , lâche la présidente contrariée.

Tous sont déclarés coupables. Jesson Schultz est condamné à cinq ans de prison dont trois ans ferme, un mandat d’arrêt est lancé. Mathias Lassée écope de quatre ans dont deux ans ferme. Johnny Schultz prend quatre ans dont trois ferme. Sony Brocquet s’en tire avec deux ans dont 16 mois ferme.

La Manche Libre

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s