Lieberman propose d’attendre l’arrivée de Trump pour légaliser des colonies sauvages en Cisjordanie occupée

23dee240f7190965c727d28f28fd5e9e4347d17e

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a appelé à retarder un vote controversé sur la légalisation de colonies sauvages en Cisjordanie occupée jusqu’à l’arrivée du président élu américain Donald Trump à la Maison Blanche.

« Je pense qu’il serait bien mieux de reporter ce processus législatif jusqu’au 20 janvier », date à laquelle la passation de pouvoir aura lieu entre Barack Obama et Donald Trump, a affirmé le ministre ultranationaliste, interrogé lors d’une conférence à Washington vendredi soir, dont un enregistrement vidéo a été diffusé par son bureau samedi.

Les parlementaires israéliens doivent examiner en première lecture un texte qui légaliserait quelque 4.000 logements israéliens construits en Cisjordanie, territoire palestinien qu’Israël occupe depuis 1967 et sur la majorité duquel il impose sa loi. Cet examen a été reporté mercredi d’une semaine.

Ce projet, de même qu’un autre qui reviendrait à interdire aux mosquées d’employer des haut-parleurs pour appeler les fidèles à la prière tôt le matin et tard le soir, met à l’épreuve la coalition de droite du Premier ministre Benjamin Netanyahu. Une bonne partie de la communauté internationale redoute qu’il ne complique encore davantage la recherche de la paix entre Israéliens et Palestiniens.

De nombreux pays, dont les Etats-Unis, ont critiqué le projet de loi et M. Netanyahu a mis en garde sur le risque qu’Israël soit poursuivi devant la Cour pénale internationale s’il était voté, car l’Etat hébreu s’arrogerait le droit de légiférer sur un territoire occupé qui n’est pas sous sa souveraineté, ont rapporté les médias.

Les deux textes ont été initiés par le Foyer juif, parti nationaliste religieux à la droite de M. Netanyahu et ardent défenseur des colons. Il mène une intense campagne autour d’Amona, colonie dite sauvage, c’est-à-dire illégale non seulement au regard de la communauté internationale mais aussi des lois israéliennes.
Amona est vouée à la démolition d’ici au 25 décembre par décision de la Cour suprême israélienne. La destruction, si elle a lieu, s’annonce comme un moment de confrontation politique majeur.

L’Orient Le Jour

3 réflexions sur “Lieberman propose d’attendre l’arrivée de Trump pour légaliser des colonies sauvages en Cisjordanie occupée

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s