Dylann Roof, le terroriste raciste de Charleston, risque la peine de mort

Le procès fédéral de Dylann Roof, accusé d’avoir assassiné neuf fidèles Noirs dans une église de Caroline du Sud le 17 avril 2015, commence ce 7 novembre. 

dylann-roof-1-3f6b5c-0@1x.jpg

 

C’est le procès de la pire tuerie raciste de l’histoire récente des Etats-Unis. Lundi 7 novembre commence, avec la sélection des jurés, le procès de Dylann Roof. Le suprémaciste blanc de 22 ans est poursuivi pour avoir abattu, le 17 avril 2015, neuf personnes dans la plus vieille église afro-américaine de Charleston, en Caroline du Sud. Le pasteur de la paroisse méthodiste avait été tué, ainsi que deux autres hommes et six femmes. Ils étaient âgés de 26 à 87 ans.

Dylann Roof, après avoir sagement assisté à une heure d’étude biblique, s’était levé l’arme au poing. Selon une survivante, il avait alors déclaré : « Vous avez violé nos femmes et vous prenez le contrôle du pays. Je dois faire ce que j’ai à faire ».

Lors de son interpellation, le jeune homme avait ensuite indiqué aux policiers qu’il voulait « déclarer une guerre raciale ». Sur le blog du suspect avaient été découvertes des dizaines de photos de lui armé, brûlant le drapeau fédéral américain pour lui préférer celui des Confédérés (qui rappelle l’époque où l’esclavage n’était pas encore aboli. Le tueur présumé y justifiait son crime par sa « haine des Noirs ».

Un terroriste décrit comme un « forcené » car « blanc »

A l’époque des faits, Dylann Roof avait été qualifié par les forces de l’ordre et les médias de « forcené » et non de « terroriste ». De nombreuses voix s’étaient élevées contre une appellation édulcorée attribuée à la couleur de peau (blanche) du suspect.

« Je suis toujours frappée de voir les réticences à nommer le terrorisme blanc », s’était notamment indignée l’écrivaine américaine Brit Bennett. La justice fédérale avait fini par suivre la piste d’un acte de « terrorisme intérieur ». Roof a finalement été inculpé pour crimes racistes. La peine capitale sera requise au cour du procès, a annoncé le procureur.

LCI

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s