Phillipe Gélis, le patron d’un parc d’attractions agresse un journaliste pour.. un article

Visiblement très remonté après la parution d’un article paru dans le quotidien régional évoquant « la folle rumeur » d’attentat dans son parc d’attractions Nigloland, Philippe Gélis s’est rendu dans les locaux de la rédaction pour frapper un journaliste. Il a été placé en garde à vue.

image

Le journalisme est parfois un métier à risque. C’est ce qu’un journaliste de L’Est éclair a appris à ses dépens lorsqu’il a vu débarquer dans la rédaction Philippe Gélis, le patron du parc d’attractions Nigloland, accompagné de « deux gros bras », raconte le quotidien régional sur son site Internet.

La raison? Un article publié la veille, portant sur de prétendues menaces terroristes dans le parc situé à Dolancourt (Aube), relayées sur les réseaux sociaux.

L’Express

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s