«Je voulais la violer, je croyais qu’elle était morte. Pour être sûr, je l’ai étranglée» Gaëtan jugé

Gaëtan suspect n’1 dans l’affaire de la disparition de la jeune Thaynara avoue le viol et l’homicide. Le jeune homme avait lui-même signalé la disparition de l’adolescente.

2091843132_B979364632Z.1_20160804150655_000_GMP7BF8LT.1-0

Le suspect nie avoir poussé Thaynara du toit du Décathlon d’Anderlecht.

Thaynara a-t-elle été tuée par un camarade ? Le suspect nº1 dans l’affaire est en aveux du viol et de l’homicide de Thaynara, nous apprend la DH ce jeudi. «  Je voulais la violer, j’ai essayé pendant 15 minutes. Thaynara ne bougeait plus mais elle respirait. Finalement, je l’ai violée avec un doigt. […] Elle avait cessé de respirer. Je croyais qu’elle était morte. Pour être sûr, je l’ai étranglée ».

Le jeune homme, qui avait 17 ans au moment des faits, nie avoir poussé la jeune femme. Selon ses dires, Thaynara aurait trébuché et serait tombée. Il la tenait par la main et ne serait pas parvenu à la retenir. Une caméra du Décathlon a filmé la chute. Le jeune homme a affirmé que Thaynara ne bougeait plus. Les yeux et le nez étaient en sang. Il a pris la mâchoire et constaté qu’elle était brisée…

Le jeune homme a ensuite transporté le corps de la jeune femme. Selon les informations de la DH, « il l’a prise par les jambes et l’a traînée sur le béton puis dans les ronces et les orties pour la hisser sur le talus et cacher son cadavre. » Il aurait alors eu envie de la violer… Le suspect se serait déshabillé complètement et aurait tenté d’agresser sexuellement la jeune femme pendant 15 minutes.

« Finalement, je l’ai violée avec un doigt. […] » a-t-il concédé. Il pensait que Thaynara était morte mais n’en était pas sûr. Il l’a alors étranglée avec la chaîne en or qu’elle portait autour du cou.

Le jeune homme de 17 ans est décrit comme un adolescent « qui ne ferait pas de mal à une mouche ». L’avocat Cédric Moisse, qui défend la famille de Thaynara, a pu confirmer qu’il s’est constitué partie civile chez le juge d’instruction pour meurtre et viol sur mineure âgée de plus de 16 ans avec la circonstance aggravante que le viol a causé la mort de la victime.

La Capitale

2 réflexions sur “«Je voulais la violer, je croyais qu’elle était morte. Pour être sûr, je l’ai étranglée» Gaëtan jugé

  1. Ping : «Je voulais la violer, je croyais qu’elle était morte. Pour être sûr, je l’ai étranglée» Gaëtan jugé – faitdiversblog

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s