Menaces, intimidations : Mediapart fait condamner le militant d’extrême droite Arthur Tobitt

gud-lyon

Après notre enquête sur des militants du GUD (Groupe Union Défense), un groupuscule d’extrême droite violent, et sur le trésorier du micro-parti de Marine Le Pen, Mediapart a fait l’objet d’une assignation en référé d’heure à heure réclamant la censure de notre article. Durant l’enquête, nos journalistes ont par ailleurs été visés par plusieurs tentatives d’intimidation et coups de fil malveillants, pour lesquels l’un de leurs auteurs, Arthur Tobitt, a été condamné le 14 juin.

Le premier volet de l’enquête, publié le 21 mars par Marine Turchi et notre confrère Thierry Vincent, révélait les détails d’une violente agression pour laquelle des militants du GUD ont été mis en examen en octobre. L’article révélait les neuf vidéos de cette scène, dans lesquelles on voyait notamment le chef du GUD à Paris, Logan Djian, et un autre Gudard, Loïk Le Priol. Nous racontions également les dessous du paiement de la caution de 25 000 euros ayant permis la libération de Logan Djian.

Lire la suite sur MediaPart

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s