Nicolas se dispute avec sa femme et tire 10 coups de feu sur un passant

70622fec4770228746ca9067bd03bb2e

Les coups de feu ont bien été tirés. L’audience s’est davantage attardée sur les conditions dans lesquels se sont produites ces violences. Que sur les violences proprement dites. Hier, le tribunal correctionnel d’Ajaccio présidé par Marie-Josèphe Muracciole a tranché en condamnant Nicolas Pietri, 33 ans, à quatre ans de prison ferme pour des violences avec arme, commises le 2 mai 2015 en plein centre de Porto-Vecchio. L’homme a été maintenu en détention.

La justice lui reprochait aussi des dégradations et une détention de stupéfiants. Le soir du 2 mai 2015, Nicolas Pietri, arme en main tire dix coups de feu au coeur de Porto-Vecchio.

Un homme, partie civile dans ce dossier, dit être la cible sans trop comprendre pourquoi. Il était sans doute au mauvais endroit au mauvais moment d’après ses déclarations. « Je passais dans la rue tout simplement. À ce moment-là, cet homme se disputait avec sa compagne. Il s’en est pris à moi« , avait déclaré la victime au moment de ses dépositions. Absent de l’audience, il était représenté par son conseil, Me Aljia Codaccioni-Fazai.

Corse Matin