Philippe, boulanger jugé pour trafic de stupéfiants et proxénétisme

L’homme, déjà en détention pour d’autres faits, comparaissait mercredi devant le tribunal correctionnel de Grasse. L’affaire a été renvoyée au 18 avril.

 

Non content d’assurer un confortable chiffre d’affaires annuel de 600.000 euros, Philippe C., 47 ans, gérant de la boulangerie « Pains et Gourmandises » au 1175 de l’avenue de la République à La Roquette-sur-Siagne, cumulait les activités.

Il est en effet soupçonné de trafic de stupéfiants et de proxénétisme! Et la femme qui offrait les services de son corps – en partie pour son compte – n’était autre que sa propre épouse!

On devrait en savoir davantage le 18 avril prochain, date du renvoi de l’affaire. En effet, actuellement détenu à la maison d’arrêt de Grasse pour purger la peine consécutive à sa première condamnation, le boulanger roquettan a demandé au juge d’application des peines d’étudier sa demande de bracelet électronique.

Nice Matin

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s