A Londres, prison ferme pour les six « papys braqueurs » du casse de Hatton Garden

150507_sg81r_prison-detenu-barreaux_sn635

Le braquage était digne d’un scénario de film : une bande de cambrioleurs seniors a commis le plus gros casse de l’histoire judiciaire britannique le 2 avril 2015, à la veille du week-end de Pâques. Le méfait n’a été découvert que quatre jours après : l’équivalent de 14 millions de livres (18 millions d’euros) d’or, d’argent, de diamants et de bijoux dérobés dans la salle des coffres d’un immeuble de la société Hatton Garden Safe Deposit Limited, dans le quartier des joailliers, à Londres. Neuf personnes avaient été arrêtées un mois plus tard.

Cela faisait plus de deux ans que ces malfaiteurs expérimentés préparaient leur coup, en se retrouvant dans des pubs et en visionnant sur YouTube des vidéospour apprendre à perforer des murs en béton armé.

Six d’entre eux ont été condamnés mercredi 9 mars à de la prison ferme : John Collins (75 ans), Terry Perkins (67 ans), Daniel Jones (59 ans) et William Lincoln (60 ans) devront purger sept ans de prison, et Carl Wood (59 ans) six ans. Hugh Doyle (49 ans) a été condamné à une peine de vingt et un mois de prison assortie d’un sursis de deux ans. Brian Reader, le plus âgé de la bande, était trop souffrant pour entendre sa condamnation mercredi.

Le Monde

Une réflexion sur “A Londres, prison ferme pour les six « papys braqueurs » du casse de Hatton Garden

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s