« Tirer sur les flics » « Décapitation de MLP »: sursis pour les rappeurs Tom et Rémy

remy-et-poposte-dans-leur-clip-premiere-dinguerie-diffuse_3495900_800x400

Tom et Rémy, deux rappeurs amateurs charentais, comparaissait ce mercredi devant le tribunal d’Angoulême. En février et mars 2015, sous le nom de Poposte et Rémy, ces deux jeunes gens, âgés respectivement  de 25 et 19 ans, avaient publié sur internet deux vidéos.

Dans « Tirs à Vue » et « Première Dinguerie », les deux rappeurs prenaient pour cible Marine Le Pen, demandant à voir sa tête « découpée et rangée dans un sac », mais aussi les policiers (« toujours le sourire quand un flic crève », « j’aime quand un flic va à l’enterrement d’un de ses collègues »). Sous le feu des critiques, Poposte et Rémy avaient retiré leur clip de la plateforme Youtube, ce qui n’avait pas empêché le procureur de la République d’Angoulême d’ouvrir une enquête judiciaire.

Pour le Parquet, Marion Vauquelin dissèque les propos « sans humour, sans aucun second degré » des deux jeunes gens et rappelle qu’en France, « on n’a pas le droit d’appeler au crime sous couvert de la liberté d’expression ».

Elle requiert trois mois de prison avec sursis pour les deux rappeurs et demande à ce qu’ils effectuent un stage de citoyenneté.

Sud Ouest

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s