Le partie identitaire Aube dorée revendique politiquement un assassinat

Nikos Michaloliakos, chef du parti néonazi grec Aube dorée, a revendiqué aujourd’hui «la responsabilité politique» de l’assassinat du musicien et militant antifasciste Pavlos Fyssas, tué à coups de couteau il y a juste deux ans par un membre du parti près d’Athènes.

«En ce qui concerne la responsabilité politique pour l’assassinat à Keratsini, nous la revendiquons mais nous n’avons pas de responsabilité pénale», a affirmé Nikos Michaloliakos lors d’une interview à la radio Real FM.

L’assassinat, qui a provoqué un choc en Grèce, a déclenché une offensive policière et judiciaire contre Aube dorée, qui jusque-là bénéficiait d’une quasi-impunité malgré les nombreuses violences perpétrées contre migrants et militants de gauche.

Aube dorée est crédité de 5 à 7% des voix dans les sondages pour les législatives du 20 septembre, mais n’en demeure pas moins le troisième parti grec, loin derrière Syriza (gauche radicale, du Premier ministre sortant Alexis Tsipras) et Nouvelle-Démocratie (droite).

Le Figaro

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s