Un centre pour migrants incendié à Boulogne-Billancourt : 1 mort et 14 blessés, la piste criminelle privilégiée

Incendie-d-un-centre-pour-travailleurs-migrants-14-blesses-graves-a-Boulogne-Billancourt.jpg

Une personne a trouvé la mort dans un incendie a priori criminel qui a touché un centre d’accueil pour travailleurs migrants à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), dans la nuit de jeudi à vendredi. Quatorze personnes ont été blessées, dont trois gravement.

Les premiers éléments de l’enquête indiquent que l’incendie est « a priori d’origine criminelle » : des traces de combustibles et d’accélérateur de feu ont été retrouvées dans le hall d’entrée de ce bâtiment de six étages et 78 logements en proche banlieue parisienne, situé 27, rue Nationale à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

« Trois personnes ont été gravement blessées, deux personnes se sont défenestrées », a précisé le commandant Éric Moulin, porte-parole des pompiers. Une personne est morte, a indiqué la préfecture de police.

100 personnes évacuées

Au total, « 100 personnes » ont dû être évacuées.

Le feu a pris au rez-de-chaussée de l’immeuble de six étages. L’origine de l’incendie est encore inconnue.Arrivés peu avant 04 h du matin, les 70 pompiers sur place ont sauvé six personnes.

Quatorze autres blessées dont onze légèrement, et cinq d’entre elles ont dû être hospitalisées, pour la plupart intoxiquées par les fumées.  Au total, 250 personnes ont dû être évacuées. Les trois résidents les plus grièvement touchés ont été évacués vers les hôpitaux Georges-Pompidou à Paris et Ambroise-Paré à Boulogne-Billancourt.

La piste criminelle privilégiée

« L’incendie a été rapidement maîtrisé », a ajouté le commandant Moulin. « Aucun logement n’a été détruit par l’incendie et leur réintégration sera possible après les constatations ».

Seuls le hall d’accueil et un local de stockage ont été touchés par les flammes.

Le foyer d’accueil et de formation de travailleurs migrants géré par l’association Coallia (qui intervient notamment dans l’habitat social) s’étend sur deux bâtiments et comprend 328 lits, selon le site internet de l’association.

Le commissariat de Boulogne-Billancourt est chargé de l’enquête.

Ouest France

5 réflexions sur “Un centre pour migrants incendié à Boulogne-Billancourt : 1 mort et 14 blessés, la piste criminelle privilégiée

  1. Il s’agit d’un acte commis par l’extreme-droite, c’est sur et certain. Mais BFM TV tenue par l’israélien Drahi et nos médias sionistes en général nous disent tous que c’est un règlement de compte. Ils envoient ainsi le message suivant aux étrangers, immigrés, musulmans : ne vous inquiétez pas, ne vous réveillez pas meme si l’extreme-droite est en action dans les banlieues à Marseille et dans les grandes villes. L’extreme-droite est l’alliée du sionisme.

    La porte d’entrée de ces immeubles comprenant une forte concentration d’immigrés n’est souvent pas fermée, du fait des va-et-vient extremement fréquents. Ainsi, des fachos ont pu facilement accéder au hall et y mettre le feu.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s