Déclaration de patrimoine : Marine Le Pen risque 10 ans d’inéligibilité

Depuis l’affaire Cahuzac, les sanctions ont été renforcées à l’encontre des élus fraudeurs. Or, Marine et Jean-Marie Le Pen ont sous-estimé leur patrimoine, selon l’autorité de contrôle.

-

Que dit l’autorité de contrôle ?

Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen ont rempli en 2014 une déclaration de patrimoine, obligatoire en leur qualité de députés européens. Or, ces déclarations sont sous-évaluées, selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, la HATVP, qui a pu le vérifier grâce aux informations fournies par l’administration fiscale.

La décision vise en même temps le père et la fille car certains éléments de leur patrimoine immobilier sont communs, notamment les propriétés de La Celle-Saint-Cloud et de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).

« La Haute autorité estime, au regard des différents éléments dont elle a connaissance, (…) qu’il existe notamment un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de leurs déclarations, du fait de la sous-évaluation manifeste de certains actifs immobiliers détenus en commun par M. Jean-Marie Le Pen et Mme Marine Le Pen et, par ailleurs, de l’omission de biens mobiliers par M. Jean-Marie Le Pen », écrit la Haute autorité. En clair : il manque des choses.

Quel est le patrimoine réel de Marine et Jean-Marie Le Pen ?

Leur patrimoine aurait été sous-estimé de 60% environ, a précisé à « l’Obs » une source proche du dossier. Et selon l’AFP, la fraude atteint plus d’1 million d’euros pour Jean-Marie Le Pen et plusieurs centaines de milliers d’euros pour Marine Le Pen.

Il est d’ailleurs frappant de constater que les déclarations de patrimoine des deux eurodéputés Front national sont quasiment vides.

Marine Le Pen écrit ainsi : Activités professionnelles à la date de l’élection : néant. Activités professionnelles exercées au cours des cinq dernières années : néant. Participations financières directes dans le capital d’une société à la date de l’élection : néant. Activités professionnelles exercées par le conjoint, en l’occurrence son concubin Louis Aliot, lui aussi eurodéputé et conseiller régional FN : néant…

Jean-Marie Le Pen, lui, prend soin de préciser qu’il dirige Cotelec, un organisme de prêt aux candidats du FN, par ailleurs bien connu de la justice. C’est Cotelec qui a perçu en 2014 un crédit de 2 millions d’euros d’une société chypriote, alimentée par des fonds russes, selon Mediapart.

En revanche, on ne trouve pas trace sur la déclaration de Marine Le Pen de Jeanne, son micro-parti. Une enquête de « l’Obs » a révélé l’an dernier que Jeanne fait l’objet d’une enquête judiciaire pour des détournements d’un montant pouvant atteindre 6 millions d’euros. Depuis, sept personnes ont été mises en examen.

Ce n’est pas tout. Il est aussi reproché à Jean-Marie Le Pen d’avoir omis de déclarer un compte en Suisse et des lingots d’or, qui lui avaient valu un signalement de la cellule antiblanchiment Tracfin et l’ouverture d’une enquête préliminaire.

L’Obs

Une réflexion sur “Déclaration de patrimoine : Marine Le Pen risque 10 ans d’inéligibilité

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s