Le frère de Florian Philippot démissionne de l’Ifop pour rejoindre le FN

Présenté comme un visiteur du soir de Marine Le Pen, Damien Philippot a quitté mercredi ses fonctions au sein de l’institut de sondage. Il pourrait être un acteur important de la future campagne du Front national pour 2017.

Capture d’écran 2016-11-12 à 14.14.31.png

 

Le frère du vice-président du Front national Florian Philippot, Damien Philippot est l’objet de toutes les attentions ce vendredi soir, après la révélation de sa démission de l’institut de sondage Ifop afin de briguer d’éventuelles responsabilités pour la prochaine campagne présidentielle au sein du parti frontiste. Celui qui a commencé sa carrière à l’Ifop en 2003 avait été récemment nommé directeur adjoint du département opinion de l’institut de sondages dirigé par Laurence Parisot, l’ex-patronne du Medef, toujours très virulente à l’encontre de Marine Le Pen.

Deux sources frontistes ont révélé à l’AFP que Damien Philippot aurait «fourni des infos» au FN provenant de ses activités professionnelles à l’Ifop. Olivier Bauby, directeur général de l’Ifop, avait démenti ces accusations en mai 2015: le frère du vice-président du parti frontiste «n’a jamais communiqué au FN, avec lequel l’Ifop n’a aucune relation commerciale, des études commandées par nos clients, a fortiori sous embargo ou non encore publiées».

Un «conseiller de l’ombre» de Marine Le Pen

Tour à tour présenté comme un «conseiller de l’ombre» et un «joker» de Marine Le Pen par différents membres du parti, Damien Philippot pourrait être un acteur important de la future campagne du Front national pour 2017. Un conseiller régional l’affirme: Damien Philippot pourrait soit «travailler avec Marine, soit être candidat à des élections». Plusieurs sources frontistes confirment avoir vu Damien Philippot au siège du FN: «Je l’ai vu au moins deux fois dans le bureau de Marine, ce n’était pas particulièrement secret», affirme un élu. Paul-Marie Coûteaux, porte-parole de la campagne présidentielle 2012 de Marine Le Pen, affirme, quant à lui, avoir «revu Damien Philippot assez souvent» au siège du FN à Nanterre. «Ils sont tellement soudés qu’ils réfléchissent ensemble, font des notes ensemble» pour les transmettre ensuite à la présidente du Front national.

Ni Damien Philippot ni son frère Florian, contactés par l’AFP, n’ont souhaité réagir, tout comme Marine Le Pen. Agacé, le vice-président du FN avait exclu sur France 2 en octobre que son frère ait un «rôle politique» au FN. Mais le suspense devrait prendre fin en début de semaine prochaine, puisque la présidente du parti doit dévoiler son organigramme de campagne mardi.

Le Figaro

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s