Trafic d’armes : un ex-candidat FN condamné à 2 ans de prison

Il menait un trafic d’armes dans sa boutique d’antiquités: le tribunal correctionnel de Reims a condamné ce mardi une ex-figure locale du FN à 2 ans de prison et une interdiction de détenir une arme pendant dix ans.

Cette sentence est plus clémente que les réquisitions du procureur qui demandait une peine de 2 ans et demi à l’encontre de Thierry Maillard, ex-candidat FN aux élections cantonales en 2011 qui a quitté le parti depuis.

 

Les deux autres prévenus, un cafetier de Reims et un autre ex-candidat FN aux cantonales de 2011 dans la Marne, ont été condamnés respectivement à 10 et 12 mois avec sursis et l’interdiction de détenir une arme pendant 10 ans.

La condamnation étant assortie d’un mandat de dépôt, Thierry Maillard est sorti menotté en criant « Vive la France, à bas la République ! »

Le Figaro


Deuxième procès pour un ex-militant FN de Reims jugé pour trafic d’armes

L’ancien militant d’extrême-droite Thierry Maillard est jugé ce mardi pour trafic d’armes devant le tribunal correctionnel de Reims. Lors d’une première audience, en mai, le procureur avait requis cinq ans de prison ferme contre lui. 

thierry-maillard-vincent-tilliole-trafic-darmes-candidat-fn-police-racaille-cite.jpg

Au total, 39 armes ont été saisies chez Thierry Maillard et ses complices présumés, dont un fusil d’assaut automatique et un pistolet mitrailleur, mais également plus de 4.000 cartouches de différents calibres et 41 chargeurs. Lors d’une première audience au tribunal correctionnel de Reims en mai dernier, le procureur de la République avait requis cinq ans de prison ferme contre l’ex-figure du FN rémois.

Expertise balistique

Pour le procureur, « le commerce illégal d’armes ne fait aucun doute« . Le procureur insistait notamment en mai dernier sur l’organisation des acteurs du trafic qui utilisaient un langage codé pour nommer les armes. Des accusations réfutées par Thierry Maillard qui se présente comme un collectionneur, « un accumulateur compulsif« . Le prévenu évoque « le plaisir d’avoir des armes et les toucher« . Une nouvelle audience se tient ce mardi 8 novembre car le tribunal a demandé une expertise balistique des armes saisies, ce que l’avocate de Thierry Maillard réclamait.

Évacué de la salle d’audience

A son arrivée à l’audience ce mardi en début d’après-midi, Thierry Maillard semblait décidé à afficher sa sérénité face aux poursuites à son encontre. Cependant, quelques minutes plus tard, le ton est monté et le prévenu a été évacué de la salle d’audience.

France Bleu

Une réflexion sur “Trafic d’armes : un ex-candidat FN condamné à 2 ans de prison

  1. Ping : Deuxième procès pour un ex-militant FN de Reims jugé pour trafic d’armes — Fdebranche | Guerrier nomade

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s