Un policier condamné à 9 mois de prison avec sursis pour avoir crié «Heil Hitler»

C’un délit pourtant passible de dix ans d’emprisonnement. Un policier autrichien a été condamné ce jeudi à neuf mois de prison avec sursis pour avoir crié en avril dernier « Heil Hitler » à un automobiliste lors d’un contrôle routier à la frontièrehongroise.

4838307_6_bcda_des-policiers-dans-la-gare-de-salzbourg_9b4939871324133cac08280084eff543

Le fonctionnaire, qui avait salué avec ces mots un automobiliste hongrois, a été reconnu coupable de violation de la loi contre les actes et propos à caractère nazi.

« Une remarque certes idiote, mais pour rire »

Le policier, âgé de 29 ans, avait été dénoncé par un collègue qui avait assisté à la scène, le 27 avril au poste-frontière de Nickelsdorf, à l’est de l’Autriche. L’avocat du prévenu a plaidé que son client avait formulé « une remarque certes idiote, mais pour rire, sans penser à mal ».

Le policier a bénéficié d’une peine allégée, le plancher pour ce délit étant fixé à un an. Adoptée en 1947, la loi autrichienne réprimant toute activité ou propos s’inspirant du nazisme est l’une des plus strictes d’Europe.

20 Minutes

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s