Allemagne : Un admirateur du IIIe Reich élu sous l’étiquette du parti d’extrême droite AfD

kay-nerstheimer-afd-nazi-extreme-droite

Le parti populiste AfD refuse d’être taxé d’extrémiste, mais le profil de certains de ces élus apporte un démenti cinglant. L’un de ses représentants au Sénat de Berlin, élu dimanche dernier, est un extrémiste notoire, admirateur du nazisme et ancien membre de la « German Defence League », une organisation d’extrême-droite placée sous surveillance en 2013 par les services de renseignements intérieurs.

Kay Nerstheimer a quitté le groupe à ce moment-là, mais, comme le rapporte la Süddeutsche Zeitung, il n’a rien renié de ses opinions. Sur sa page Facebook, on trouve plusieurs messages à la gloire de l’Allemagne nazie, comme cette photo de soldats du IIIe Reich et ce commentaire: « chacun d’entre eux est un exemple pour le peuple ».

En janvier de cette année, il qualifiait les réfugiés de « parasites » ou de « vermine »… La direction de l’AfD a refusé de dire si elle envisageait des sanctions ou une exclusion. Ce n’est pas la première fois que cela se produit au sein du parti. La section locale du Bade-Wurtemberg se déchire depuis des semaines sur le cas de l’un des leurs, auteur en 2012 d’un livre négationniste. Lui non plus n’a pas été exclu de l’AfD

France Info

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s