Olivier avait tabassé à mort son voisin à coups de machette sur fond de drogue

Le conflit de voisinage, sur fond de drogue, avait mal tourné, à Louviers. Un quadragénaire écope de trois ans de prison ferme.

Capture d’écran 2016-09-18 à 23.31.23.png

Olivier Binagot, Lovérien âgé de 48 ans, est incarcéré à la maison d’arrêt d’Évreux depuis juillet. Et il y restera encore un moment. Le tribunal correctionnel d’Évreux l’a condamné à trois ans de prison ferme, jeudi, pour avoir laissé pour mort son voisin après l’avoir frappé à coups de machette.

 

18 condamnations

La victime est absente du procès. C’est son avocat qui se constitue partie civile. Il réclame un renvoi sur intérêt civil : « Mon client vit très mal depuis cette agression et il craint de se présenter devant vous. »

Le ministère public constate que « les faits reprochés sont extrêmement graves. Le casier du prévenu ne plaide guère en sa faveur puisqu’il a été condamné à 18reprises, dont plusieurs fois pour des affaires de stupéfiants. Je réclame une peine de trois ans de prison ferme avec maintien en détention. »

 

Paris Normandie

Une réflexion sur “Olivier avait tabassé à mort son voisin à coups de machette sur fond de drogue

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s