Pourquoi parler de «prénoms français» comme Éric Zemmour n’a aucun sens

crss41hwyaylooi

«Donner un prénom qui n’est pas français à ses enfants, c’est ne pas se détacher de l’islam, c’est vouloir continuer la tradition islamique en France et c’est vouloir transformer la France en un pays de plus en plus musulman», clame le polémiste Eric Zemmour dans l’émission «C à vous» de ce mardi 6 septembre.

Sa sortie sur les prénoms français ne manque pas de faire réagir, d’autant plus que le prénom Éric, porté par le polémiste préféré des plateaux télé, n’est absolument pas d’origine «française», mais tire ses racines du scandinave Eirikr. Et si on veut aller plus loin, il n’a été donné en France qu’à partir des années 1930 et a connu son apogée dans les années 1960 après s’être popularisé dans les pays anglo-saxons et scandinaves.

Les prénoms français n’existent pas

La science des noms propres s’appelle l’onomastique –mot d’origine grecque signifiant le nom. C’est une branche de la linguistique. Pour Stéphane Gendron, chercheur dans ce domaine et membre de la société française d’onomastique, «parler de prénom français n’a aucun sens», et surtout «ne veut pas dire grand chose». Tous les prénoms français sont issus du brassage culturel et des vagues migratoires qu’à connu la France depuis ses débuts –et même bien avant que notre pays ne devienne celui que nous connaissons aujourd’hui. À l’origine, notre pays n’est qu’un ensemble de régions, qui parlent des dialectes différents et ont des cultures différentes, nos prénoms sont donc bien antérieurs à la notion même de France.

«Les prénoms viennent tous un peu de l’extérieur», explique Stéphane Gendron, et ont tous des origines latines, germaniques, grecques, hébraïques, voire même araméennes. Le prénom Louis, porté par plusieurs de nos grands rois, vient du germanique Hlodowig et Emma, l’un des noms les plus données aux petites filles ces dernières années vient de l’hébreu Immanu-el (Dieu est avec nous). D’ailleurs, lorsqu’on parle de modes des prénoms, on parle des prénoms «les plus donnés en France», et pas de prénoms français, ce qui est en soi un indicateur.

Slate

6 réflexions sur “Pourquoi parler de «prénoms français» comme Éric Zemmour n’a aucun sens

  1. On peut s’appeler Daoud,(David en France) ou Yahya (Jean) mais etre chrétien comme etre musulman.
    Il dit n’importe quoi. On ne peut pas savoir d’un Daoud ou d’un Yahya s’il est chrétien ou musulman à moins de lui demander.

    J'aime

  2. Ping : Pourquoi parler de «prénoms français» comme Éric Zemmour n’a aucun sens | Fdebranche | Boycott

  3. eric zemmour prénom français nom berbère est donc juif comme bhl bernard henri levy,gaston ghrenassia qui se fait appeler enrico macias,maurice benguigui-patrick bruel,roger levy – roger hanin etc…..

    J'aime

    • Se faire appeler Francis plutôt que Francisco c’est vouloir dissimuler ses origines, mais ça ne fait pas devenir français.
      Ce qui dit ce monsieur c’est qu’il faut planquer tout ce qui lui déplait à lui. Et non pas faire devenir français puisque ça n’a aucun rapport.
      Demander de dissimuler sa religion est aussi un racisme.
      Ca signifie que l’on ne pourrait etre musulman que sans l’etre.
      Si l’on ne peut pas etre musulman c’est donc qu’etre musulman c’est comme etre noir. C’est un racisme qui n’est pas différent.

      J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s