Vidéo : une femme voilée victime d’une agression islamophobe

Ahlam Saed, une Britannique de 25 ans, a été violemment prise à partie dans une épicerie londonienne par un homme qui lui reprochait de porter le niqab. La scène filmée, par la jeune femme, crée l’émoi outre-Manche.

 

 

C’est un véritable flot d’insultes racistes et islamophobes que reçoit Ahlam Saed. Venue dans une épicerie de l’est londonien pour s’acheter des bonbons, l’altercation a éclaté lorsque la jeune femme a été qualifiée de «Batman» par un homme qui se trouvait également à l’intérieur de l’établissement accompagné de ses deux enfants.

Tout au long de la dispute, filmée par la jeune femme elle-même et mise en ligne sur les réseaux sociaux, ce dernier lui crie dessus et lui demande «pourquoi» elle porte un niqab, le voile intégral couvrant le visage à l’exception des yeux et porté principalement au Moyen-Orient. Ahlam Saed, qui est d’origine somalienne précise le Daily Mail sur son site, a décidé de filmer la scène tant celle-ci devenait ingérable. Sur les images, on peut clairement entendre l’homme lui demander avec insistance si elle est un homme ou une femme.

De toute évidence bouleversée, elle dit à son agresseur qu’il devrait être un meilleur exemple pour ses enfants. «Vous êtes un ignare», lui dit-elle. «Vous avez besoin de grandir et ne pas enseigner à vos enfants ce genre d’insultes». Loin de se calmer, l’homme continue de plus belle, au point que l’une de ses filles se met à pleurer.

«Drapeau de Daesh»

À un moment, l’homme, hors sujet, en vient à dire «Je connais une fille blanche qui a épousé un musulman et maintenant elle possède un drapeau de Daesh». Le propriétaire du magasin et un client musulman se décident finalement à intervenir mais l’agresseur continue d’insulter Ahlam Saed. Cette dernière finit par quitter l’épicerie signant la fin de la vidéo. Contactée par les médias britanniques, la jeune femme a indiqué n’avoir jamais rencontré son agresseur auparavant. «Il est assez préoccupant de constater que des gens comme moi, qui ne font de mal à personne, doivent subir ce genre de situation». Elle a ajouté n’avoir pas informé la police de son agression mais n’exclut pas de le faire.

Direct Matin

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s