Condamné 13 fois pour violences conjugales, Gaylord Garnier roue de coups sa compagne

la-video-choc-du-superbowl-2015-contre-les-violences-conjugales.jpg

« Je n’aurais jamais dû retourner chez elle ». Cette phrase Gaylord Garnier, 32 ans habitant d’Évreux, s’en souviendra. Il s’y rend, lui demande ses clés. Elle refuse. Il la frappe, coups de pied, coups de poing, la projette au sol. Le frère de la victime présent sur les lieux ainsi qu’un témoin le maîtrise et appelle la police. Sandra L. la victime, bénéficiera d’une interruption temporaire de travail de deux jours.

Condamnation infructueuse

Quant au prévenu, sorti récemment de prison, son caractère violent qui frise la pathologie lui vaut d’être présenté devant la chambre correctionnelle d’Évreux en comparution immédiate hier vendredi.

Le parquet fait remarquer que les nombreuses condamnations, 13 pour des faits de violences conjugales, sont malheureusement inopérantes et demande vingt mois de prison dont six avec sursis, ainsi qu’une obligation de soins.

Il est condamné à quinze mois de prison dont six avec sursis, mise à l’épreuve de deux ans, obligation de soins, interdiction d’entrer en contact avec la victime, révocation d’un sursis de six mois du 13 février 2014 et emprisonnement immédiat.

Paris Normandie

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s