Un couple de militaires mis en examen pour violences sur un enfant de 5 ans

54756e1e35707d02ac30937e.jpg

C’est une affaire complexe, un huis clos étouffant, mettant en scène un couple en concubinage et un enfant de cinq ans et demi. L’homme et la femme, qui est la mère de l’enfant, né d’une première union, ont été mis en examen, jeudi, à Besançon, pour violences habituelles sur mineur de 15 ans ayant entraîné une incapacité supérieure à 15 jours, puis écroués.

Mardi, jour de carnaval, le bambin est arrivé à l’école avec une double fracture à un avant-bras, des doigts retournés, des ecchymoses sur tout le corps et des traces de strangulation. Un premier signalement de suspicion de violences en octobre avait été classé sans suite.

En garde à vue, l’homme âgé de 25 ans et la femme de 27 ans, tous deux militaires de carrière, se sont renvoyé la balle.

Le compagnon n’échappe pas à un portrait tout aussi troublant. Si tous deux ont vécu dans leur carrière des moments de stress extraordinaire, lui souffre du syndrome post-traumatique depuis son retour d’opération extérieure en Afghanistan.

La procureure relève « six mentions pour violences dans son parcours judiciaire ».

Est Republicain

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s