Marie-Dolores force des ados à voler et à se prostituer

Les déclarations de trois adolescentes font froid dans le dos. Une femme incarcérée, qu les aurait instrumentalisées, conteste ces graves accusations.

la-cour-d-appel-de-montpellier-rendra-sa-decision-vendredi_1770937_667x333.png

À Carcassonne, cette mère « Thénardier » est surnommée Sonia. Capable, selon sa fille de 15 ans et ses deux amies du même âge, de les faire voler dans les magasins, sur un cadavre, ou encore de les inciter à se prostituer pour mieux faire chanter les clients.

Marie-Dolorès C., ( de son vrai nom)  42 ans, vient de demander sa remise en liberté devant la cour d’appel de Montpellier. Elle nie tout en bloc depuis son arrestation le 13 janvier. « Je n’ai rien à dire, je veux juste récupérer mes enfants », lance-t-elle.

Les déclarations des trois adolescentes font pourtant froid dans le dos. Elles ont raconté comment, l’été dernier, Sonia les aurait instrumentalisées. Il y a d’abord les vols simples dans des magasins à Carcassonne et à Narbonne .

Un portable entre les seins pour filmer le client

Il y a ensuite ce corps dépouillé. Celui d’un marginal, Mario G., retrouvé en état de putréfaction, et, a priori, décédé de mort naturelle à Carcassonne. Marie-Dolorès C. aurait mandaté les trois adolescentes pour récupérer le portable du défunt.

Marie-Dolorès C. aurait aussi poussé ses recrues à se prostituer. « Elles ont été amenées à offrir leur corps à des personnes âgées ou handicapées, ce sont des faits particulièrement choquants », dénonce l’avocat général, Manon Brignol. Elle camouflait un portable entre les seins des jeunes filles pour filmer le rapport et ensuite faire chanter les clients en leur révélant qu’elles n’étaient pas majeures.

Déjà condamnée neuf fois. « Il faut prendre ces accusations avec prudence, on ne sait pas si c’est la vérité, il n’y a pas de preuve », répond Me Bidois pour demander, lui, sa remise en liberté. Décision ce vendredi 5 février.

Midi Libre

 

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s