Yvette perçoit pendant 15 ans la pension de sa défunte amie

Yvette B., 85 ans en février, était attendue avec impatience par le tribunal correctionnel de Nice ce mardi. Malheureusement, elle ne s’est pas présentée. La justice attendait des explications au sujet de la pension que cette Niçois a indûment perçue pendant près de… quinze ans.

a1-6287811

LES PENSIONS ET… L’APPARTEMENT

Pension de guerre et pension de reversion étaient, en principe, versées à son amie et voisine Alice Jouilliie. Sauf que cette dernière est décédée en octobre 1997.

Or les comptes bancaires de la défunte ont continué à fonctionner jusqu’en 2012 et près de 238.000 € de pensions y ont transité. Yvette B. s’était même approprié un appartement de la défunte, boulevard Josepth-Garnier à Nice, qu’elle avait rénové avant de le mettre en location.

Le syndic de l’immeuble avait, en son temps, alerté le parquet sur le curieux comportement d’Yvette B., mais la justice n’avait pas donné suite.

En 2013, les héritiers déposent plainte. Et pour cause, la Direction générale des finances publique leur ré-clame 208.000 €. Un trop-perçu selon le Centre de gestion des retraites qui a, entre temps, découvert le pot aux roses.

Nice Matin

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s