Clément, Kevin, Dylan, Brandon et Mickaël condamnés pour plusieurs cambriolages

Capture d’écran 2015-12-09 à 16.43.54

Cinq hommes âgés de 18 à 26 ans, dont deux frères originaires du Nord, étaient jugés devant le tribunal correctionnel de Bergerac, mardi, pour de multiples cambriolages ou tentatives de cambriolages commis entre février et juin 2015 dans une quinzaine de communes du Périgord noir.

A la barre, Mickaël, 18 ans seulement, confirme les vols. « Je regrette » dit-il tandis qu’il affirme être le meneur de la bande. Son frère, Brandon, deux ans plus vieux et déjà huit condamnations inscrites sur son casier, comparait en visioconférence, depuis sa cellule.

Le nombre de cambriolages est impressionnant, 24 vols ou tentatives de vols avec effraction, en réunion commis essentiellement dans des restaurants, bars, et supérettes. A chaque fois, les hommes expliquent que seule la caisse les intéresse. « On avait besoin d’argent » explique Brandon.

1500 euros de vols par semaine 

Les sommes volées ne sont pas clairement établies. « Certaines semaines vous pouviez vous faire jusqu’à 1500 euros par semaine ? » interroge la présidente du tribunal. Brandon et Mickaël restent interdit, mais avouent que les vols étaient quasiment quotidiens.

Les deux autres prévenus, à la barre également, expliquent avoir été influencés. Dylan, 19 ans, n’auraient participé qu’à un seul cambriolage tandis que Kévin, un Bergeracois de 26 ans, se serait laissé entraîner dans cinq vols. Une version qui semble convaincre la procureure qui ne requiert que du sursis et des travaux d’intérêt général, ainsi qu’une peine d’amende de 200 euros pour le dernier prévenu, Clément, qui ne s’est pas présenté à l’audience.

En revanche, la magistrate est beaucoup plus dure envers les deux frères, 6 mois de prison ferme pour Mickaël assorti d’un mandat de dépôt et 10 mois fermes pour Brandon.

France Bleu

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s