USA : Les actes antisémites ont explosé depuis l’élection de Trump, les supremacistes blancs dans le viseur

5117540_7_d705_une-pierre-tombale-juive-profanee-au_7ab498162a8f011b8ee03d566c369217.jpg

Le nombre d’actes haineux visant la communauté juive a sensiblement crû outre-Atlantique au cours des trois premiers mois de l’année, sur fond de tensions politiques.

C’est une tendance qui, légitimement, a de quoi inquiéter. Aux Etats-Unis, les incidents antisémites se multiplient. Svastiskas griffonnés çà et là, prospectus haineux tapissant les murs de certains établissements scolaires ou encore menaces téléphoniques adressées à des centres communautaires : autant d’actes qui, d’après l’Anti-Defamation League (ADL, Ligue antidiffamation), tendent à se banaliser.

The Boston GlobeL’organisation non gouvernementale (ONG) à but non lucratif, créée en 1913 et dont le siège se trouve à New York, souligne que le harcèlement envers la communauté juive s’est sensiblement accentué au cours des trois premiers mois de cette année (+ 86 %), par rapport à la même période de 2016. Los Angeles Times, Huffington PostLa Californie est l’Etat où les dérapages antisémites ont été les plus nombreux l’an dernier (211), devant New York (199), le New Jersey (157), la Floride (137) et le Massachusetts (125, soit 50 % de plus qu’en 2015).

Une hausse qui, pour Kay Lazar, journaliste au Boston Globe, coïncide avec la campagne clivante de Donald Trump, aujourd’hui installé à la Maison Blanche – constat que mettent également en avant le Times of Israel et le Washington Examiner.L’élection du magnat républicain a, semble-t-il, provoqué un regain d’activité parmi les suprémacistes blancs.

En novembre, un habitant de Floride avait ainsi rapporté qu’un inconnu l’avait abordé en lui disant : « Trump va terminer ce qu’Hitler a commencé. » « On observe depuis quelque temps une renaissance de l’antisémitisme liée à la politique électorale, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis avec des groupes faisant la promotion d’idées haineuses », note Jack McDevitt, de l’université du Nord-Est.

Le Monde

3 réflexions sur “USA : Les actes antisémites ont explosé depuis l’élection de Trump, les supremacistes blancs dans le viseur

    • On parle comme les racistes.
      On renvoie des citoyens à une identité ethno religieuse.
      Un musulman est forcément un Arabe, un juif un sémite.
      Des bougnoules, des métèques.

      J'aime

      • Quand je dis on je parle des médias.
        Les médias parlent comme les racistes.
        Confession égale origine, ethnie. Et par extension pays exotique.

        J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s