«Demain grenade, demain boum». Armé, un miltant d’extrême droite et ex FN menace de faire exploser un bar

5981346-agen-les-membres-de-troisieme-voie-comparaitront-mercredi.jpg

Alexis I., 29 ans, ne fait pas mystère de ses convictions fascistes. Ses nombreux tatouages traduisent son engagement dans les milieux d’extrême-droite, notamment Troisième voie.

Déjà condamné à sept reprises pour port d’armes prohibé, deux fois pour des violences, l’homme a encore fait parler de lui en décembre. Passablement éméché, il se présente avec sa compagne et sa mère dans un bar de la rue Verrier.

La gérante, voyant son état d’ivresse, refuse de le servir. Alexis I. s’énerve, menace de revenir se venger. «Demain grenade, demain boum», aurait-il lancé. Ce qu’il conteste avec une certaine aisance verbale.

La police appréhende le client irascible: il porte sur lui un pistolet à grenaille chargé et chambré, une matraque électronique et deux munitions. Un couteau est dissimulé dans l’une de ses bottes.

Sa compagne, elle, se balade avec un poing américain, une bombe lacrymogène et un couteau.

Vu ses antécédents, Alexis I. a été placé en détention provisoire. Pour le prévenu, la gérante du bar a tout inventé. «Cela remonte à l’époque où j’étais responsable de la sécurité au Front national. On y organisait des réunions.»

Il a été condamné à dix mois de prison ferme pour port d’arme.

En revanche, il a été relaxé pour les menaces. Il figurera sur le fichier informatisé des interdits d’armes.

Le procureur de la République avait requis contre lui un an de prison. «Il y a arme et arme. Nous ne sommes pas devant une affaire de grand banditisme. Ce sont des armes de défense», a plaidé Me Jean-Denis Flori, soulignant qu’il n’y avait eu ni violence ni plainte de la tenancière.

Var Matin

Une réflexion sur “«Demain grenade, demain boum». Armé, un miltant d’extrême droite et ex FN menace de faire exploser un bar

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s