Antisémitisme sur Réseaux Sociaux : 1 an de prison ferme pour un militant d’extrême droite

L’homme avait tenu des propos injurieux sur Twitter et Facebook. Conformément à la loi, il a été condamné à de la prison ferme et une amende de plusieurs milliers d’euros

hervc3a9-ryssen.jpg

Un militant d’extrême-droite, Hervé Lalin (dit « Ryssen ») a été condamné mercredi à un an de prison ferme pour des messages antisémites publiés sur Twitter et Facebook.

Le tribunal correctionnel de Paris l’a déclaré coupable des délits de provocation à la haine et injure raciale. Déjà condamné à plusieurs reprises, Hervé Lalin ne s’était pas présenté à son procès. 

Les juges ont estimé que les messages poursuivis, publiés en 2014 et 2015, étaient « à l’évidence de nature à susciter la haine contre les juifs », car ils « exhortent les lecteurs à les stigmatiser » et « exploitent l’un des thèmes antisémites les plus éculés, à savoir leur omniprésence dans l’économie et les médias« , et leur impute même « la responsabilité de la traite des Noirs ». 

Hervé Lalin a été condamné pour un montage représentant une fausse publicité pour un médicament pour « guérir du judaïsme ».

Le tribunal a ordonné le retrait des messages litigieux et a condamné le prévenu à verser 1 500 euros de dommages et intérêts à chacune des trois associations parties civiles et 1 000 euros pour les frais de justice.

Que dit la loi ?

En France, l’injure ou la provocation à la haine raciale est passible d’un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende, y compris lorsqu’il s’agit de publications sur internet.

Liberté d’expression ou délit ?

Les propos injurieux, racistes, xénophobes, antisémites, islamophobes, diffamants ou incitant à la haine et la violence ne relèvent donc pas de la liberté d’expression mais bien d’un délit, passible de poursuites. 

Sud Ouest

7 réflexions sur “Antisémitisme sur Réseaux Sociaux : 1 an de prison ferme pour un militant d’extrême droite

  1. C’est sans doute répréhensible mais c’est largement démocratiser.
    Des personnes racistes on n’en promotionne à tour de bras dans nos médias. On n’est pas obligé de les écouter, de les voir, de les lire nous dit-on. Il faut faire la démarche. Mais c’est argument est aussi valable pour internet. Il est un argument qui n’en est pas un donc.

    J'aime

  2. Dieudonné pour prendre un raciste emblématique, personne n’était obligé d’aller voir ses spectacles, de regarder ses vidéos. Pour ceux qui avancent l’argument du on n’est pas obligé, ils avancent un argument qui n’en est pas un donc.

    J'aime

    • Dieudonné n’est pas raciste,ni antisémite il a seulement eut le tort de dire la vérité sur ce que font les colons en Palestine occupée,ce qui a déplu au crif le chef de notre gouvernement sioniste et esclave de ces racistes

      J'aime

  3. Ceux qui aident à démocratiser le racisme sont aussi ceux qui disent oui mais.
    Ceux qui, quand il est évoqué parlent d’autre chose.
    Je pense aux femmes voilées en disant ça.
    Les femmes voilées qui ont témoignées dans le NYT sur le racisme qu’elles subissent sont d’un interet très relatif pour M.Valls.
    Le journal aurait du donner la parole à celles qui ne le subissent pas y dit-il en quelque sorte.
    Des non voilées, des non pratiquantes autrement dit.
    Pour lui les femmes voilées sont des ultras rigoristes dit-il.
    Il ne quitte jamais cette fausse argumentation.
    Elles ne sont pas des pratiquantes, elles sont des extrémistes.
    Le but de l’enquete portait sur le racisme que subisse les femmes voilées. Lui parle et dit que celles qui ne le subissent pas auraient du avoir la parole.
    Voilà comment on légitimise un racisme. En l’ignorant. En le balayant de la main, en parlant d’autre chose.
    Il y en a qui ne le subisse pas donc elle doivent le dire aussi.
    C’est très con comme discours, mais surtout très choquant.
    Par contre il dit tout le contraire d’un juif pratiquant agressé.
    Il est juste un pratiquant lui. Il n’est pas un ultra rigoriste.
    Ce monsieur ne parle pas de la meme façon selon qu’il s’agisse d’une communauté ou d’une autre. Il est un communautariste donc.

    J'aime

  4. Si un juif en kippa est agressé, il faut donner la parole à un juif qui n’en porte pas, à un juif non pratiquant.
    C’est très con et très choquant comme discours.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s