Île Maurice : Employés dans un hôtel, 4 migrants français arrêtés pour travail clandestin

Ils sont âgés de 20 à 27 ans. Quatre ressortissants français ont été arrêtés, le lundi 29 août, dans un hôtel du Sud. Ils avaient pris de l’emploi sans permis de travail. Leur visa touristique a expiré en juillet.

300816-francais

Les deux jeunes hommes et deux femmes ont débarqué à Maurice en tant que touristes en avril. Ils avaient obtenu un visa touristique pour trois mois auprès du Passport & Immigration Office (PIO). À son expiration, les quatre Français ont formulé une demande d’extension pour un mois. Alors qu’ils devaient quitter le sol mauricien en juillet, Nicolas Bouffart, 20 ans, Kerwan Bonnal, 21 ans, Michelle Lambert, 27 ans et Pauline Octave, 21 ans, ont pris de l’emploi comme animateurs sportifs et guides touristiques dans un hôtel du Sud.

Lundi, la Tracking Team du PIO, menée par le sergent Jayeprakash, le caporal Jhuboo et les constables Sewsurn et Roheemun, les ont arrêtés alors qu’ils travaillaient dans l’enceinte de l’hôtel. Ils ont avoué avoir pris de l’emploi contre rémunération. Les quatre Français ont été arrêtés et conduits dans les locaux du PIO pour leur interrogatoire.

La direction de l’hôtel a dit aux policiers que les Français étaient employés au sein de l’établissement, mais qu’elle croyait que leur permis était en règle pour rester à Maurice. « Nous les avons employés comme d’autres ressortissants étrangers. S’agissant des arrestations, nous ne sommes pas au courant », précise un responsable.

Après une nuit en cellule, les quatre Français comparaîtront devant la justice, ce mardi 30 août, pour violation de l’article 3 (1) de la Non-citizen (Employment Restriction) Act. Ils seront expulsés à l’issu de leur comparution en Cour. L’enquête est supervisée par le SP Boodhram du PIO.

Le DefiMédia

2 réflexions sur “Île Maurice : Employés dans un hôtel, 4 migrants français arrêtés pour travail clandestin

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s