USA : un homme incendie le magasin de 2 indiens croyant qu’ils étaient «arabes»

Les attaques racistes se multiplient aux États-Unis: en Floride, un homme a mis le feu à un magasin géré par des ressortissants indiens après les avoir pris pour des «Arabes».

Un homme de 64 ans a essayé d’incendier un magasin de Port St Lucie, en Floride, appartenant à des Américains d’origine indienne parce qu’il « était bouleversé » que ses propriétaires soient musulmans.

Richard Lloyd a avoué qu’il voulait « jeter les Arabes hors de [son] pays », c’est pourquoi il a poussé une benne à ordures devant le magasin et l’a incendiée.

L’homme a déclaré aux enquêteurs qu’il prévoyait de brûler le bâtiment afin d’« apporter sa contribution à l’Amérique ».

Sputnik

USA : Une mère louait sa fille de 12 ans à un pédophile de 44 ans

amyfloydmorgan2

Une maman de 4 enfants est accusée d’avoir loué sa fille, âgée de moins de 12 ans, à un pédophile âgé de 44 ans. Durant un an, elle emmenait la fillette dans un motel à Oneonta, en Alabama (Etats-Unis), et la livrait à Rama Raji Erramraju en échange d’argent.

Durant plus d’une heure, le quadragénaire violait la jeune fille dans sa chambre d’hôtel. Le pédophile a été interpellé le 11 janvier par la police et la mère de famille a été arrêtée mercredi. La caution de Rama Raji Erramraju a été fixée à 6 millions de dollars. Celle de Amy Floyd Morgan à 350.000 dollars.

Faits Divers

USA : une mosquée ravagée par un incendie criminel, un suspect a été interpellé

mosquee-de-bellevue-incendiee

La mosquée de la ville de Bellevue dans l’État de Washington a été victime d’un incendie criminel samedi. Personne ne se trouvait a l’intérieur au moment des faits et aucun blessé n’a été signalé.

Un suspect âge de 37 ans, Isaac Wayne Wilson, a été interpellé alors qu’il se trouvait a l’arrière du bâtiment. La police a déclaré que l’homme avait déjà été interpellé dans le passé pour s’être attaqué a la mosquée.

La mosquée de Bellevue a lancé un appel aux dons pour reconstruire le lieu de culte.

CNN

États-Unis : les musulmans et les athées sont les moins populaires

Près de la moitié des Américains affirment que les athées (42 %) et les musulmans (45 %) ont des valeurs qui contreviennent à  l’idée qu’ils se font des États-Unis, selon une étude menée par la Université du Minnesota.

983cae1b-28b4-4727-857a-bd436fb0d306_JDX-NO-RATIO_WEB.jpg

C’est un bond énorme pour les musulmans, qui recevaient 26 % d’avis négatifs au dernier sondage semblable, en 2003. Les athées se maintiennent au même niveau qu’avant.

Une hausse dans le clash des valeurs

L’étude publiée récemment cherchait à cerner les attitudes qu’ont les Américains envers diverses minorités religieuses, culturelles et ethniques depuis 2003. Les dernières données datent de 2014 .

Malgré l’avancée dans les droits des LGBTQ durant cette période, la proportion des Américains pour qui les homosexuels ne partagent aucunement leurs «valeurs américaines» est passée de 22 % à 29 %.

Les autres groupes les moins populaires sont les chrétiens de droite et les nouveaux arrivants. Leur taux de désaprobation a bondi d’une douzaine de points chacun pour se retrouver à environ 26 %.

Parmi les autres communautés ethniques et religieuses (hispanophones, Afro-américains, juifs, catholiques), elles ont aussi vu leur «impopularité» croitre: alors qu’elles étaient sous la barre des 10 % en 2003, elles ont tous dépassé 15 % depuis.

Les blancs croyants mais non pratiquants sont ceux qui semblent déranger le moins les opinions des Américains. Ils sont tout juste en haut de 10 %, même s’ils étaient à 2 % une dizaine d’années auparavant.

Journal De Montreal