Steve Bannon : Trump nomme un «suprémaciste blanc et antisémite» comme haut conseiller

KKK, néonazis: Steve Bannon fait l’unanimité chez les suprémacistes blancs

Le patron du site d’extrême-droite Breitbart, nommé haut conseiller à la Maison Blanche par Donald Trump, remporte une vive adhésion chez les plus extrémistes des mouvements racistes et antisémites.

Le Ku Klux Klan s’est trouvé un nouveau porte-voix

La liste des soutiens à Stephen Bannon, ultra-conservateur connu pour ses liens avec les suprémacistes blancs, patron du site raciste, nationaliste et complotiste Breitbart, est éloquente.

ll a été félicité par David Duke, ancien responsable du Ku Klux Klan, qui a tenté un retour en politique cette année en surfant sur la vague Trump. « C’est excellent », a-t-il dit à CNN. « Une idéologie est au final l’aspect le plus important de n’importe quel gouvernement », a estimé Duke. Sur Twitter, il s’est écrié « Dieu bénisse WikiLeaks », en référence aux emails publiés par le site de Julian Assange et qui ont fait beaucoup de tort à Hillary Clinton.

Les néonazis derrière Bannon

D’autres figures du suprémacisme blanc ont également publiquement exprimé leurs félicitations à Bannon, comme Peter Brimelow, qui dirige le site VDARE, Brad Griffin, blogueur sur Occidental Dissent, Jared Taylor du site American Renaissance, ou encore Richard Spencer du National Policy Institute. Brad Griffin juge que la nomination du patron de Breitbart est le signe que Trump tiendra ses promesses. Richard Spencer se montre encore plus optimiste, espérant que Bannon poussera Trump à être « de plus en plus radical ». 

Bannon obtient un soutien encore plus sulfureux, de la part du Parti Nazi Américain de Rocky Suhayda. « Peut-être que Donald est sérieux et ne va pas se révéler une marionnette de plus contrôlée par les ‘Tireurs de Ficelles’ habituels, et qu’il a vraiment l’intention de secouer le cocotier? L’avenir le dira », a déclaré le leader du parti néonazi, dont des tracts ont été distribués dans le Montana, accusant les juifs de contrôler les médias. En août, Suhayda avait déclaré que Donald Trump offrait « une réelle opportunité » de bâtir un mouvement nationaliste blanc.  


Donald Trump a nommé comme haut conseiller à la Maison Blanche Steve Bannon, patron du site controversé Breitbart, plaque tournante de la « droite alternative », mouvement associé aux idées nationalistes et partisan de la supériorité de la race blanche, contempteur virulent de l’establishment politique.

usa-election-trump.jpg

Steve Bannon, 62 ans, dirigeait le site Breitbart jusqu’à son recrutement en août par Donald Trump en tant que directeur général de sa campagne. Dimanche, le président élu a annoncé qu’il le garderait à ses côtés à la Maison Blanche, en tant que chef de la stratégie et haut conseiller, aux côtés de Reince Priebus, nommé secrétaire général, avec qui il devra travailler en tandem.

Sa nomination au sommet de l’Etat fédéral a suscité la consternation des démocrates, qui ont rappelé les innombrables articles incendiaires publiés sur Breitbart et frôlant l’antisémitisme, alimentant la nostalgie pour le drapeau confédéré du Sud esclavagiste pendant la Guerre de Sécession ou dénonçant l’immigration et le multiculturalisme.

« Les partisans de la suprématie de la race blanche seront représentés au plus haut niveau de la Maison Blanche de Trump« , a dénoncé Adam Jentleson, porte-parole du chef des démocrates du Sénat Harry Reid.

« L’extrême-droite raciste et fasciste est représentée au seuil du Bureau ovale. L’Amérique devra être très vigilante« , a écrit sur Twitter John Weaver, proche de l’ancien candidat modéré aux primaires républicaines John Kasich.

Le candidat conservateur indépendant à la présidence Evan McMullin a également dénoncé la promotion de « l’antisémite Steve Bannon« .

Et les démocrates de citer les accusations de l’ex-femme de Steve Bannon, Mary Louise Piccard, qui dans des procédures de divorce il y a près d’une décennie a affirmé selon le New York Daily News que son ex-mari avait refusé d’envoyer leurs enfants dans une certaine école en raison de la présence de juifs. Des accusations qu’il réfute.

En août, à l’annonce qu’il intégrait l’équipe de Donald Trump, l’entourage d’Hillary Clinton avait accusé Steve Bannon et Breitbart d’avoir rapporté d’innombrables « théories du complot anti-musulmanes ou antisémites« .

 

« Je viens d’une famille démocrate de cols bleus, catholiques irlandais, pro-Kennedy, pro-syndicats« , expliqua Steve Bannon en 2015 à Bloomberg. « Je n’étais pas politique avant de rentrer dans l’armée et de découvrir à quel point Jimmy Carter a foutu le bordel. Je suis devenu un grand admirateur de Reagan, et je le suis toujours. Mais le déclencheur, contre l’establishment, a été de diriger des entreprises en Asie en 2008 et de voir que Bush a mis autant de bordel que Carter. Tout le pays était une catastrophe« .

 

L’Express

6 réflexions sur “Steve Bannon : Trump nomme un «suprémaciste blanc et antisémite» comme haut conseiller

  1. La race blanche, la nationalité disparue, Nadine Morano, Zemmour, Chevènement..
    D’autres disent immigration arabo musulmane, immigration extra européenne, immigrés de troisième génération, minorité visible, quartiers et bien d’autres. Tous ces mots servent à dire les basanés, les métèques, les non blancs, la race blanche quoi. Pour résumer on dit race blanche mais sans le dire.

    J'aime

  2. toujours dire la même chose les juifs ne sont pas des sémites mais les pratiquants d’1 religion qui est le judaïsme,non 1 race,il n’y a pas plus antisémites qu’1 juif,1 sémite étant 1 arabe,1 antisémite c’est quelqu’un comme sarkozy,copelovici,valls,bhl,le pen,les médias et consort,tous braqués contre les arabes,parce que cela fait bien sur 1 cv

    J'aime

    • Tous les juifs ne sont pas sémites mais le terme antisémitisme est le terme qui sert à définir la haine, le rejet du judaisme et de ses adeptes.
      C’est un personnage comme Wilhem Marr qui à inventé ce terme qui a fait le basculement de judéophobie à antisémitisme, ce mot à plusieurs sens, mais il sert à définir le racisme à l’endroit des juifs. Un peu comme le mot islamophobie, la sémantique n’est pas idéale mais les deux sont des termes qui servent à définir la haine, le rejet à l’endroit d’une religion et de leurs adeptes.
      Antisémitisme ou judéophobie et islamophobie est la haine ou le rejet à l’égard du judaisme et de leurs adeptes.
      Les juifs ou les musulmans ne sont bien évidemment pas une ethnie, mais ce sont les termes que l’on utilise et qui sont communément admis.
      S’agissant du rejet à leur endroit, ceux que l’on appelle les juifs ou les arabes de service remplissent très bien la fonction de larbin du fascisme français. Le juif de service Zemmour rempli son role à merveille, le musulman de service Chalgoumi tout autant.
      Les larbins juifs ou arabes du fascisme français servent de la main droite le politique de la main gauche les associations anti racistes de ces memes politiques.

      J'aime

  3. Voici ce que dit Trump:
    La France n’est plus ce qu’elle était, et Paris non plus. Il y a des quartiers dont on a l’impression qu’ils sont devenus hors la loi. Des amis français me disent qu’ils ont le sentiment de n’être plus vraiment chez eux quand ils se promènent dans leur pays. (…) L’Europe ne sera plus jamais la même. Ces gens, des réfugiés, qui arrivent par millions, ont une autre culture, une autre mentalité, d’autres us et coutumes, opposés aux vôtres. La plupart n’ont aucune envie de s’assimiler, de s’intégrer ou de s’adapter, mais (veulent) faire en sorte que le pays d’accueil s’adapte, lui, à leur mode de vie.

    J'aime

    • de la faute a nos politiciens qui eux s’en fichent ils ne vivent pas avec ces gens,et,ils ne craignent rien,vivants séparés de nous,la seule chose qui rétablirait la situation,1 bombe a l’assemblée nationale,et 1 a l’elysée,certains tomberaient de leur piédestal

      J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s