Isabelle Kersimon confond le terroriste de Nice avec un homonyme et accuse à tort le CCIF

Isabelle Kersinon ccif islamophobie elsa ray livre contre enquete mensonge

Ce 15 juillet, Isabelle Kersimon a publié un article sur son site à propos de l’auteur de l’attentat terroriste de Nice, article intitulé « Attentats de Nice : le tueur lisait des idéologues ». Kersimon y écrit: « Le profil Facebook de Mohamed L. Bouhlel révèle que, parmi des pages anodines et le plus souvent arabophones, il en suivait deux que nous connaissons bien: celle de l’ex-porte-parole du CCIF Elsa Ray et celle du CILE, organe proche de la mouvance frériste. » Elsa Ray serait donc une « idéologue »(sic) lue par le terroriste selon Isabelle Kersimon.

Bizarrement, aucun autre journaliste ou média sérieux n’évoque cette page facebook que Kersimon désigne comme celle du terroriste de Nice, et pour cause: Isabelle Kersimon s’est trompée de page. Car la page évoquée par Isabelle Kersimon est manifestement celle que j’ai affichée ci-dessous, du nom de Mohamed Lahouij Bouhlel, et qui suit en effet Elsa Ray et le CILE.

KersimonBoulhlelRay

Le problème est que la photo de ce Mohamed Bouhlel ne correspond pas du tout à la photo du terroriste publiée dans les médias, que l’on peut voir ci-dessous. Le vrai terroriste semble plus jeune, et a une tête plus ronde.

Autre gros problème, le Mohamed Bouhlel d’Isabelle Kersimon se nomme exactement Mohamed Lahouij Bouhlel, alors que le terroriste de Nice se nomme Mohamed Lahouaiej Bouhlel, avec une orthographe différente. Voilà donc pourquoi les médias n’ont pas parlé de cette page facebook du terroriste… parce que ce n’est pas la sienne!

Non seulement Isabelle Kersimon a fait une confusion entre deux personnes, mais elle a établi un lien très scabreux entre le terroriste et Elsa Ray, qui n’a certainement aucun lien avec le terroriste. Mais comme Elsa Ray est l’ancienne porte-parole du CCIF, Isabelle Kersimon est toute fière de sa trouvaille, censée valider ses « analyses », et elle poursuit ainsi son article :

« Le CCIF joue depuis des années (…) sur une fibre affective, sur la peur d’être discriminé et menacé en raison de sa religion, sur ces images de guerre qui ont conduit nombre de jeunes gens à partir pour le Cham. Ce discours victimaire que je dénonce depuis deux ans dans les médias est l’un des éléments qui peuvent conduire un homme à décider de passer à l’action contre des civils, peu importe leur religion dans une foule un jour de Fête Nationale. »

Vous avez bien lu, Isabelle Kersimon accuse le CCIF et Elsa Ray (qu’elle a nommée plus haut dans l’article) d’avoir un discours qui conduit des gens à commettre des attentats terroristes.

Notons qu’un autre homonyme de Mohamed Bouhlel a raconté dans L’Obs/LePlus le calvaire qu’il vit depuis que son nom a été lié à tort à l’attentat terroriste de Nice. Quant à l’affirmation ignominieuse de Kersimon selon laquelle le terroriste serait un lecteur d’Elsa Ray, elle a jusqu’ici refusé de présenter ses excuses à l’ex porte-parole du CCIF, malgré les demandes répétées sur les réseaux sociaux.

Cinquième Colonne

Une réflexion sur “Isabelle Kersimon confond le terroriste de Nice avec un homonyme et accuse à tort le CCIF

  1. Depuis un moment déjà on n’a compris que la lutte contre l’islamophobie ou le racisme anti arabe était insupportable pour certains et qu’ils étaient à museler.
    Ca donne un Benzema évoquant le racisme d’une partie de la France une parole estampillée comme étant dangereuse qui ferait le jeu d’un daesh. Des vous vous rendez compte ce que ces paroles peuvent faire comme dégâts en banlieue.
    Afin de discréditer ceux qui sont contre l’islamophobie on assène, l’islamophobie n’existe pas. Elle a été inventée par des imans iraniens.
    Pour discréditer ceux qui sont contre l’islamophobie et la légitimiser on assène que le foulard est un signe politique, extrémiste.
    On déclare à la télévision que le terrorisme à de près ou de loin un rapport avec l’islam.
    Que ceux qui sont contre l’islamophobie serait des islamo gauchistes, des islamistes, des communautaristes, des radicalisés. Que ce serait meme un moyen pour eux de dissimuler leur propre racisme.
    Légitimer, institutionnaliser l’islamophobie est le but mal dissimulé de toutes ces théories. Faire admettre et valider que la lutte contre l’islamophobie ne serait pas autre chose qu’un danger.
    Que lutter contre serait en soi un danger. Que ne pas etre islamophobe est une anormalité.
    Que de ne pas en etre ou etre contre c’est ne pas savoir voir un danger.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s